FR4774

Makeba, Miriam

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis


Miriam Makeba fut une chanteuse sud-africaine de la seconde moitié du 20e siècle et du tout début du 21e siècle. Surnommée « Mama Afrika », elle connut un succès international et incarna pendant plusieurs décennies la lutte contre le régime de l’apartheid.

Miriam Makeba naît le 4 mars 1932 dans le township (ghetto) de Prospect, près de Johannesburg. Enfant, elle chante dans la chorale de son école. Dans les années 1950, elle rejoint le groupe de jazz vocal le plus célèbre à l’époque en Afrique du Sud, les Manhattan Brothers. Elle en devient vite la vedette. La chanteuse n’a jamais appris à lire et à écrire la musique, mais cela ne l’empêche pas de composer. Ses premières chansons sont rapidement interdites par le gouvernement sud-africain d’apartheid, car elles [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

« Makeba, Miriam » est également traité dans :

musique du monde

La musique du monde, ou world music, comprend les musiques traditionnelles, issues de différentes cultures, arrivées sur la scène occidentale. La world music n’est pas un style musical à proprement parler. Diverses m...  Lire l’article

apartheid

L’apartheid était un système de ségrégation raciale qui régna en Afrique du Sud des années 1950 jusqu’en 1991. Le terme signifie « état de séparation » en afrikaans, la langue des Afrikaners (Blancs d’Afrique du Sud)...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Fabrice Coffrini/ Keystone/ EPA
Youssou N'Dour

Le musicien sénégalais Youssou N'Dour lors du festival de Montreux, en Suisse.

Crédits : © Fabrice Coffrini/ Keystone/ EPA

© E. Andrews/Impact Photos
Racisme en Afrique du Sud

Pendant l'apartheid, en Afrique du Sud, les Noirs et les Blancs ne pouvaient fréquenter les mêmes endroits. Ce panneau indique que cette plage est réservée aux Blancs.

Crédits : © E. Andrews/Impact Photos

© Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images
Émeutes de Soweto, Afrique du Sud, 1976

La population noire du township de Soweto (dans la banlieue de Johannesburg, Afrique du Sud) renverse des voitures lors d'une manifestation, en 1976. Les émeutiers protestent contre l'imposition de la langue afrikaans dans les écoles.

Crédits : © Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

+ sur internet

Pour citer l’article

« Makeba, Miriam ». In Universalis Junior [en ligne]. Encyclopædia Universalis, consulté le . Disponible sur http://junior.universalis.fr/encyclopedie/makeba-miriam/

FR4774