FR4231

Mac-Mahon, Patrice de


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le comte de Mac-Mahon, maréchal de France, fut président de la République de 1873 à 1879, durant la Troisième République.

Marie Edme Patrice Maurice de Mac-Mahon naît le 13 juillet 1808 à Sully (Saône-et-Loire). Formé à l’école militaire de Saint-Cyr dont il sort en 1827, il participe à l’expédition d’Alger en 1830, puis aux guerres de Crimée en 1855 et d’Italie en 1859. La victoire de Magenta (4 juin 1859) sur les Autrichiens lui vaut les titres de maréchal et de duc. Nommé gouverneur de l’Algérie en 1864, il conserve le poste jusqu’au début de la guerre franco-allemande.
En 1870, il est chargé de reformer l’armée au camp de Châlons, mais il est fait prisonnier lors de la défaite de Sedan, le 1er septembre. Libéré, il est, en 1871, à la tête de l’armée des Versaillais qui réprime la [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

« Mac-Mahon, Patrice de » est également traité dans :

République, Troisième

La Troisième République fut le régime politique de la France de 1870 à 1940. La guerre franco-allemande de 1870-1871, avec la capitulation de l’armée française, le 2 septembre 1870 à Sedan, marque la fin du second Em...  Lire l’article

guerre franco-allemande

La guerre franco-allemande opposa la France du second Empire à la totalité des États allemands sous la conduite du royaume de Prusse, du 19 juillet 1870 au 28 janvier 1871.À l’origine de la guerreEn 1862, Otto von Bis...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Henry Guttmann/ Hulton Archive/ Getty Images
Bataille de Sedan, 1870

L'infanterie prussienne à la bataille de Sedan, dans le nord de la France, lors de la guerre de 1870.

Crédits : © Henry Guttmann/ Hulton Archive/ Getty Images

© Centre historique des Archives Nationales
Le 14 juillet, fête nationale

En 1880, le choix du 14 juillet comme jour de la fête nationale est une des décisions symboliques de la Troisième République, qui veut s'inscrire dans la tradition révolutionnaire.

Crédits : © Centre historique des Archives Nationales

© D.R.
Funérailles de Victor Hugo, 1885

Les funérailles de Victor Hugo, le 1er juin 1885, sont l'occasion pour la Troisième République d'honorer un de ses « grands hommes ». L'écrivain est inhumé au Panthéon qui, après avoir été transformé en église en 1818,...

Crédits : © D.R.

+ sur internet

FR4231