FR2653

La Belle Hélène, musique de Jacques Offenbach

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis


La Belle Hélène est un opéra bouffe en 3 actes de Jacques Offenbach, créé en 1864 au Théâtre des Variétés, à Paris. L’opéra bouffe est un opéra parodique ou satirique, dont le style musical et le nombre des protagonistes peuvent rivaliser avec le grand opéra (opera seria). En dépit de sa forme, La Belle Hélène est pourtant considérée comme la plus belle opérette du répertoire français. Une opérette est un opéra en 1 acte, avec des dialogues parlés, fondé sur un sujet comique, une intrigue un peu lâche, plutôt sentimentale, et une musique légère. La confusion entre opéra bouffe et opérette est fréquente : les compositeurs eux-mêmes utilisent souvent un nom pour l’autre.

La Belle Hélène renoue avec le genre de la parodie mythologique qui a valu à Offenbach le triomphe d’ [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

« La Belle Hélène, musique de Jacques Offenbach » est également traité dans :

musique classique

En Occident, la musique classique désigne la musique savante. C’est aussi le nom donné à la musique de la période dite classique, allant des années 1750 à 1820. La musique classique se distingue de la musique traditi...  Lire l’article

Offenbach, Jacques

Jacques Offenbach fut un compositeur français, d’origine allemande, du 19e siècle. Il créa le genre de l’opérette, petit opéra léger. Il y mêlait un style élégant et fluide à un sens aigu de la caractérisation des pe...  Lire l’article

opéra

L’opéra est une forme de musique classique, mêlant plusieurs disciplines artistiques. Comme le théâtre, l’opéra est un spectacle scénique et narratif. Un orchestre joue la musique. Des ballets, ou d’autres formes de d...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Hulton Archive/ Getty Images
André Campra

Le compositeur français André Campra (1660-1744), au centre, en compagnie d'un de ses librettistes, le poète Antoine Danchet (1671-1748), à droite, et du peintre Louis de Boullogne (1654-1733).

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© Hudson/ Hulton Archive/ Getty Images
Edward Elgar et Adrian Boult

Le compositeur britannique Edward Elgar (1857-1934), à gauche, et le chef d'orchestre britannique Adrian Boult (1889-1983) lors d'un enregistrement dans les studios d'Abbey Road à Londres, en 1932.

Crédits : © Hudson/ Hulton Archive/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images
Pierre Monteux

Le chef d'orchestre américain d'origine française Pierre Monteux (1875-1964), en 1951.

Crédits : © Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images
Herbert von Karajan

Le chef d'orchestre autrichien Herbert von Karajan (1908-1989) dirige l'Orchestre philharmonique de Berlin, en 1958.

Crédits : © Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Getty Images
Zoltán Kodály

Le compositeur hongrois Zoltán Kodály (1882-1967) en 1960.

Crédits : © Erich Auerbach/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Getty Images
Leonard Bernstein

Le compositeur, pianiste et chef d'orchestre américain Leonard Bernstein (1918-1990) en 1968.

Crédits : © Erich Auerbach/ Getty Images

© Keystone/ Getty Images
Isang Yun

Le compositeur coréen Isang Yun (1917-1995), naturalisé allemand depuis 1971, achève un opéra composé à l'occasion des jeux Olympiques de Munich en 1972.

Crédits : © Keystone/ Getty Images

© Erich Auerbach
György Ligeti

Le compositeur d'origine hongroise György Ligeti (1923-2006).

Crédits : © Erich Auerbach

© narvikk/ Getty Images
Opéra de Paris

Façade de l'Opéra de Paris (construit de 1860 à 1875), dessiné par Charles Garnier.

Crédits : © narvikk/ Getty Images

© Flavio Varricchio/ Brazil Photos/ LightRocket/ Getty Images
Opéra de Manaus, Brésil

Le Teatro Amazonas de Manaus (Brésil), construit en 1896, se trouve au cœur de la jungle amazonienne.

Crédits : © Flavio Varricchio/ Brazil Photos/ LightRocket/ Getty Images

© Felix Man/ Picture Post/ Getty Images
Opéra de Glyndebourne

Entracte dans les jardins de Glyndebourne lors du festival d'opéra, en 1939. Photographie de Felix Man.

Crédits : © Felix Man/ Picture Post/ Getty Images

© robbie jack/ Corbis/ Getty Images
Le Barbier de Séville, de Gioacchino Rossini

Ces chanteurs d'opéra interprètent Le Barbier de Séville, opéra du compositeur italien Gioacchino Rossini, créé en 1816.

Crédits : © robbie jack/ Corbis/ Getty Images

© Robbie Jack/ Corbis/ Getty Images
Nixon in China, John Adams

Le ténor Adrian Thompson interprète en juin 2006 le rôle de Mao Zedong dans l'opéra Nixon in China de John Adams, au  Coliseum de Londres, dans une mise en scène de Peter Sellars.

Crédits : © Robbie Jack/ Corbis/ Getty Images

© Aksaran/ Gamma-Rapho/ Getty Images
Faust, de Philippe Fénelon

Faust, opéra du compositeur français Philippe Fénelon, lors d'une répétition en costume de l'opéra au Capitole de Toulouse, en mai 2007, peu avant sa création.

Crédits : © Aksaran/ Gamma-Rapho/ Getty Images

© narvikk/ Getty Images
salle de spectacles

Façade de l'Opéra de Paris (construit de 1860 à 1875), dessiné par Charles Garnier.

Crédits : © narvikk/ Getty Images

© Hulton Archive/ Getty Images
Jacques Offenbach

Jacques Offenbach, le maître de l'opérette et de l'opéra-bouffe au 19e siècle, commença sa carrière comme violoncelliste.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
La Belle Hélène, de Jacques Offenbach

La Belle Hélène, de Jacques Offenbach : extrait de l'air d'entrée du cortège royal « Ces Rois remplis de vaillance », acte I. Deva Dassy, Claude Devos, Duvaleix, Orchestre des Concerts Lamoureux, direction Jules Gressier...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Les Deux Aveugles, de Jacques Offenbach

Extrait des Deux Aveugles, de Jacques Offenbach. Régis Ducrocq, Gilles Butin, orchestre sous la direction de Louis Vincent Bruère (enregistré en 1952).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Barbe-Bleue, de Jacques Offenbach

Barbe-Bleue, de Jacques Offenbach : extrait de l'air de Barbe-Bleue « Je suis Barbe-Bleue ». Michel Caron, ténor (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
La Vie parisienne, de Jacques Offenbach

La Vie parisienne, de Jacques Offenbach : extrait de l'air du Brésilien « Je suis brésilien, j'ai de l'or », acte I. Jean-Louis Barrault (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
La Grande-Duchesse de Gérolstein, de Jacques Offenbach

La Grande-Duchesse de Gérolstein, de Jacques Offenbach : extrait de l'air de la Duchesse « Dites-lui qu'on l'a remarqué », acte II. Yvonne Printemps, soprano ; orchestre sous la direction d'Henri Büsser (enregistré en 1934).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
La Périchole, de Jacques Offenbach

La Périchole, de Jacques Offenbach : extrait de l'air de la Périchole « Tu n'es pas beau », acte III. Maggie Teyte, soprano (enregistré en 1932).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
La Fille du tambour-major, de Jacques Offenbach 

La Fille du tambour-major, de Jacques Offenbach : extrait de l'Entrée des Français à Milan, acte III. Christiane Harbell, Monique de Pondeau, Étienne Arnaud, André Mallabrera, chœurs sous la direction de Charles Pernès,...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

+ sur internet

FR2653