FR3555

Kim Yu-na

Kim Yu-na est une patineuse artistique sud-coréenne. Elle fut championne olympique en 2010 à Vancouver, médaillée d’argent en 2014 aux Jeux de Sotchi.

Elle naît le 5 septembre 1990 à Bucheon. Encouragée par sa mère, elle commence le patinage à 6 ans, et participe à des compétitions internationales à 12 ans. En 2006, elle part pour le Canada, où elle s’entraîne avec Brian Orser, un ancien champion de patinage, et David Wilson, un chorégraphe. Ces 2 hommes lui apprennent à exprimer de la joie sur la glace, alors qu’elle est souvent un peu triste.

Championne du monde en 2009, Kim Yu-na devient une star dans son pays. En 2010, aux jeux Olympiques de Vancouver, elle réalise des prestations magnifiques, et obtient la médaille d’or. Après avoir fait une pause de 2 ans, Kim [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

« Kim Yu-na » est également traité dans :

patinage sur glace

Le patinage sur glace est un loisir et un sport. Il consiste à glisser sur de la glace au moyen de patins. Les patins sont des sortes de bottines munies d’une lame de métal fixée sous la semelle. On peut patiner en i...  Lire l’article

jeux Olympiques

Les jeux Olympiques constituent le plus grand événement sportif du monde. Ils regroupent des athlètes venus de plus de 200 pays lors des jeux Olympiques d’été, et de près de 100 pays lors des jeux Olympiques d’hiver. ...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Brian Bahr/ Getty Images Sport/ AFP
Cérémonie de clôture des jeux Olympiques de Turin, 2006

Le début et la fin des jeux Olympiques sont marqués par des cérémonies grandioses. Ici, cérémonie de clôture des jeux Olympiques d'hiver de Turin (Italie), en 2006, mise en scène par Daniele Finzi Pasca.

Crédits : © Brian Bahr/ Getty Images Sport/ AFP

© VANOC/ COVAN
Flamme olympique

La flamme olympique est allumée devant les ruines d'Olympie, en Grèce, avant que le relais débute. Ici, la cérémonie organisée pour les Jeux d'hiver de Vancouver, en 2010.

Crédits : © VANOC/ COVAN

© Encyclopædia Britannica, Inc.
Les différents patins à glace

Les patins artistiques, de hockey et de vitesse sont très différents.

Crédits : © Encyclopædia Britannica, Inc.

© Timothy A. Clary—AFP/Getty Images
Patineuse artistique

Le patinage artistique consiste à effectuer avec grâce différentes figures sur la glace.

Crédits : © Timothy A. Clary—AFP/Getty Images

© Christian Kaspar-Bartke/ International Skating Union/ Getty Images
Patineur de vitesse

Les patineurs de vitesse portent une combinaison moulante qui offre peu de résistance à l'air.

Crédits : © Christian Kaspar-Bartke/ International Skating Union/ Getty Images

© Imagno/ Hulton Archive/ Getty Images
Andrée Joly et Pierre Brunet

Les Français Andrée Joly et Pierre Brunet, ici en 1924, formèrent un couple harmonieux sur la glace comme dans la vie.

Crédits : © Imagno/ Hulton Archive/ Getty Images

© Bettmann/ Getty Images
Carol Heiss

L'Américaine Carol Heiss fut championne olympique de patinage artistique aux Jeux de Squaw Valley, en 1960.

Crédits : © Bettmann/ Getty Images

© Cameron Spencer/ Getty Images
Apolo Ohno

L'Américain Apolo Ohno, ici à gauche lors des jeux Olympiques de Vancouver en 2010, est une vedette du short-track (patinage de vitesse sur piste courte).

Crédits : © Cameron Spencer/ Getty Images

© Schirner/ Ullstein Bild/ Getty Images
Irina Rodnina et Alexander Zaitsev

La Soviétique Irina Rodnina, ici avec Alexander Zaitsev en 1974, fut une des meilleures patineuses par couple. Elle fut trois fois championne olympique : en 1972 avec Alexeï Oulanov, en 1976 et en 1980 avec Alexander Zaitsev.

Crédits : © Schirner/ Ullstein Bild/ Getty Images

© AllsportUK/ Allsport/ Getty Images
Jayne Torvill et Christopher Dean

Les Britanniques Jayne Torvill et Christopher Dean furent de remarquables champions de danse sur glace. Ici, aux jeux Olympiques de Sarajevo, en 1984, patinant sur le Boléro de Ravel, ils remportent la médaille d'or.

Crédits : © AllsportUK/ Allsport/ Getty Images

+ sur internet

Pour citer l’article

« Kim Yu-na ». In Universalis Junior [en ligne]. Encyclopædia Universalis, consulté le . Disponible sur http://junior.universalis.fr/encyclopedie/kim-yu-na/

FR3555