FR3471

Johnson, Michael

Michael Johnson est un ancien athlète américain, spécialiste du 200 mètres et du 400 mètres. Il remporta notamment 4 médailles d’or aux jeux Olympiques, de 1992 à 2000.

Michael Johnson naît le 13 septembre 1967 à Dallas (Texas), dans une famille modeste. Élève brillant, il intégrera l’université Baylor, à Waco (Texas), où il obtiendra un diplôme de comptabilité. Il débute l’athlétisme à l’adolescence, mais il ne commence à s’entraîner très sérieusement qu’à partir de 19 ans.

Le grand public le découvre à l’occasion des Championnats du monde d’athlétisme de 1991, où il remporte le 200 mètres. Les journalistes sont surpris par son style atypique : sa foulée est courte et il court le buste droit. Ils le surnommeront pour cela la « Statue de Waco ». En 1992, aux jeux [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

« Johnson, Michael » est également traité dans :

athlétisme

L’athlétisme est un sport qui regroupe plusieurs disciplines : courses, marche, sauts et lancers. Il s’agit de la plus ancienne forme de sport organisé. C’est aussi le principal sport des jeux Olympiques d’été. Compé...  Lire l’article

jeux Olympiques

Les jeux Olympiques constituent le plus grand événement sportif du monde. Ils regroupent des athlètes venus de plus de 200 pays lors des jeux Olympiques d’été, et de près de 100 pays lors des jeux Olympiques d’hiver. ...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Brian Bahr/ Getty Images Sport/ AFP
Cérémonie de clôture des jeux Olympiques de Turin, 2006

Le début et la fin des jeux Olympiques sont marqués par des cérémonies grandioses. Ici, cérémonie de clôture des jeux Olympiques d'hiver de Turin (Italie), en 2006, mise en scène par Daniele Finzi Pasca.

Crédits : © Brian Bahr/ Getty Images Sport/ AFP

© VANOC/ COVAN
Flamme olympique

La flamme olympique est allumée devant les ruines d'Olympie, en Grèce, avant que le relais débute. Ici, la cérémonie organisée pour les Jeux d'hiver de Vancouver, en 2010.

Crédits : © VANOC/ COVAN

© Encyclopædia Britannica, Inc.
Athlétisme : les différentes disciplines

Les compétitions d'athlétisme comprennent différentes disciplines : courses plates, courses de haies, lancers (disque, poids, marteau, javelot), sauts (hauteur, perche, longueur, triple saut). S'y ajoutent les épreuves combinées et la marche.

Crédits : © Encyclopædia Britannica, Inc.

© Ricardo Mazalan/AP
Course de haies féminine

Dans la course de haies hautes, les hommes s'affrontent sur une distance de 110 mètres, et les femmes sur 100 mètres.

Crédits : © Ricardo Mazalan/AP

© Inaldo Perez/AP
Saut à la perche

Les perchistes se projettent en l'air grâce à l'élasticité de leur perche en fibre de verre.

Crédits : © Inaldo Perez/AP

© Bettmann Archives/ Getty Images
Bob Mathias

Le décathlon est une des épreuves les plus exigeantes de l'athlétisme. Bob Mathias (États-Unis) reporta cette compétition aux jeux Olympiques de Londres, en 1948, puis, ici, aux jeux Olympiques d'Helsinki, en 1952.

Crédits : © Bettmann Archives/ Getty Images

© Stu Forster/ Getty Images Sport/ AFP
Bouabdellah Tahri

Le franchissement de la rivière est une des caractéristiques du 3 000 mètres steeple. Ici, le Français Bouabdellah Tahri (à gauche), médaillé de bronze aux Championnats du monde de Berlin en 2009.

Crédits : © Stu Forster/ Getty Images Sport/ AFP

© Stu Forster/ Getty Images
Carolina Klüft

La Suédoise Carolina Klüft (à gauche) remporta notamment l'heptathlon aux jeux Olympiques en 2004, à Athènes. Ici, elle gagne l'épreuve aux Championnats d'Europe de Göteborg, en 2006, devant la Néerlandaise Karin Ruckstuhl (au centre) et...

Crédits : © Stu Forster/ Getty Images

© Library of Congress, Washington, D.C. (LC-USZ62-27663
athlétisme

Jesse Owens lors des jeux Olympiques de Berlin, en 1936.

Crédits : © Library of Congress, Washington, D.C. (LC-USZ62-27663

+ sur internet

Pour citer l’article

« Johnson, Michael ». In Universalis Junior [en ligne]. Encyclopædia Universalis, consulté le . Disponible sur http://junior.universalis.fr/encyclopedie/johnson-michael/

FR3471