FR4382

gamme


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La gamme musicale est une succession de notes conjointes (qui s’enchaînent selon un ordre immuable). Elle est liée à la tonalité dont elle constitue l’alphabet. Cet alphabet est constitué de 8 notes, la dernière étant la répétition à l’octave de la première ; l’échelle do, ré, mi, fa, sol, la, si, do forme ainsi la gamme de do majeur.

Les intervalles de la gamme portent chacun un nom particulier : seconde pour un écart de 2 notes (do-ré), tierce pour 3 (do-mi), quarte pour 4 (do-fa), quinte pour 5 (do-sol), sixte pour 6 (do-la), septième pour 7 (do-si), octave pour 8 (do-do).

On appelle degré d’une gamme l’ordre d’apparition des notes. Chacun des 8 degrés porte un nom fonctionnel : tonique ou fondamentale pour le premier degré (do dans la gamme de do), puis [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Document


  • Les différentes gammes occidentales
    Il est difficile de donner du mot « gamme » une définition qui soit à la fois exacte et complète, tant ce vocable recouvre des notions diverses et désigne, au cours des époques, des objets variés.…

Pour aller plus loin :

Articles liés

notation musicale

La notation musicale est un système de transcription des sons. Elle permet de faire entendre la musique à la seule lecture de signes indiquant la hauteur et la durée des notes.Les plus anciens caractères musicaux répe...  Lire l’article

solfège

Le solfège est l'étude des principes de la musique et de l'écriture inventée pour la conserver et la transmettre. Ce terme dérive du nom des 2 notes (sol-fa) qui correspondent approximativement au registre vocal respe...  Lire l’article

tonalité

La tonalité est le système d'organisation des sons qui constituent un morceau de musique. Elle indique sa couleur générale et peut exprimer, par exemple, la joie ou la mélancolie. La tonalité est le résultat sonore de...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Peter Willi/  Bridgeman Images
Concert, Gerard ter Borch

Gerard ter Borch, Concert, vers 1657. Huile sur bois, 47 cm x 44 cm. Musée du Louvre, Paris. Deux jeunes filles donnent un petit concert dans un intérieur bourgeois : la première, debout, joue du luth théorbe, tandis que la seconde,...

Crédits : © Peter Willi/ Bridgeman Images

© Dragon Images/ Shutterstock 
Partition

Cette pianiste annote sa partition de musique à mesure qu'elle la déchiffre.

Crédits : © Dragon Images/ Shutterstock 

© Owen Franken/Corbis
Xylophone

Ces enfants apprennent la musique en jouant du xylophone.

Crédits : © Owen Franken/Corbis

© Hulton Archive/ Getty Images
grands musiciens

Le compositeur Jean-Baptiste Lully, d'origine florentine, exerça une influence considérable sur la musique dramatique de son temps.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© Hulton Archive/ Getty Images
musiciens de jazz

L'Américain Morton Joseph Ferdinand La Menthe, dit Jelly Roll Morton (1885 ou 1890-1941), pianiste de ragtime, fut parmi les premiers compositeurs et arrangeurs du jazz.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Fantaisie en ut majeur, de Robert Schumann

Fantaisie en do majeur, de Robert Schumann : extrait du deuxième mouvement (moderato sempre energico). Yves Nat, piano (enregistré en 1952).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Il Giustino, de Domenico Scarlatti

Extrait de l'opéra Il Giustino : Sinfonia no 1, en la majeur, de Domenico Scarlatti. Orchestre de chambre de Copenhague, direction Mogens Wöldike (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Premier Concerto pour piano, en mi mineur, de Frédéric Chopin

Extrait du deuxième mouvement, Romanze larghetto, du Premier Concerto pour piano, en mi mineur, de Frédric Chopin. Claudio Arrau, piano ; Orchestre symphonique de la Radio de Cologne, direction Otto Klemperer (enregistré en...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Sonate pour piano, en si mineur, de Franz Liszt

Extrait de la Sonate pour piano, en si mineur, de Franz Liszt. Vladimir Horowitz, piano (enregistré en 1932).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Troisième Partita pour violon seul, en mi majeur, de Jean-Sébastien Bach

Troisième Partita pour violon seul, en mi majeur, de Jean-Sébastien Bach : extrait du Preludio. Henryk Szeryng, violon (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Quatuor à cordes en sol mineur, de Claude Debussy

Extrait du deuxième mouvement, Assez vif et bien rythmé, du Quatuor à cordes en sol mineur (opus 10, L 85), de Claude Debussy. Quatuor Capet (Lucien Capet, premier violon ; Maurice Hewitt, second violon ; Henri Benoît, alto ;...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
L’Estro armonico, d’Antonio Vivaldi

L'Estro armonico, d'Antonio Vivaldi : extrait du premier mouvement du Concerto no 6, pour un violon, en la mineur (RV 356). Reinhold Barchet, violon ; Pro Musica Orchestra, Stuttgart, direction Rolf Reinhardt...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Octuor, en fa majeur, de Franz Schubert

Octuor, en fa majeur, de Franz Schubert : extrait du premier mouvement (allegro). Octuor de Vienne (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Premier Sextuor à cordes, en si bémol majeur, pour 2 violons, 2 altos et 2 violoncelles, de Johannes Brahms

Premier Sextuor à cordes, en si bémol majeur, pour 2 violons, 2 altos et 2 violoncelles, de Johannes Brahms : extrait du deuxième mouvement (andante con moderato) . Isaac Stern, violon ; Alexander Schneider, violon ; Milton...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Quatuor à cordes « Lobkowitz », en sol majeur, de Joseph Haydn

Quatuor à cordes « Lobkowitz », en sol majeur, de Joseph Haydn : extrait du quatrième mouvement, Finale (presto). Quatuor Pro Arte : Alphonse Onnou, premier violon ; Laurent Halleux, second violon ; Germain Prévost, alto ;...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Water Music, suite en ré majeur, de Georg Friedrich Haendel

Water Music, suite en ré majeur, de Georg Friedrich Haendel : premier mouvement, Allegro (extrait). Boyd Neel Orchestra, direction Boyd Neel (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Troisième Symphonie, en ré mineur, de Gustav Mahler

Troisième Symphonie, en ré mineur, de Gustav Mahler : extrait du cinquième mouvement, Lustig im Tempo und keck im Ausdruck (« De tempo joyeux et avec effronterie »). Hildegard Rössl-Majdan, alto ; Wiener...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Troisième Concerto pour piano, en ut mineur, de Ludwig van Beethoven

Troisième Concerto pour piano, en do mineur, de Ludwig van Beethoven : extrait du troisième mouvement, rondo (allegro). Emil Guilels, piano ; Orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire, direction André Cluytens...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Konzertstück, pour piano et orchestre, en fa mineur, de Carl Maria von Weber

Konzertstück, pour piano et orchestre, en fa mineur, de Carl Maria von Weber : extrait du troisième mouvement (presto). Hans Westermeier, piano ; Gustav Görlich, Orchestre d'État de Bavière (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.
Neumes

Les neumes, signes apparus vers le 9e siècle, indiquent le mouvement ascendant (dans l'aigu) ou descendant (dans le grave) de la mélodie. La virga signifie que le son monte, le punctum qu'il descend. La combinaison...

Crédits : © 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.
Neumes et notation carrée

Correspondance entre les neumes et la notation carrée. Au 12e siècle, la plume d'oie se substitue au roseau et entraîne une déformation de l'écriture : les signes s'empâtent et la notation carrée (encore utilisée aujourd'hui...

Crédits : © 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.
Notation mesurée

La notation mesurée voit le jour avec le développement de la musique polyphonique : il est en effet difficile de chanter simultanément des parties différentes sans que la valeur respective des notes (non fixée par les neumes) soit indiquée...

Crédits : © 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.
Notations blanche et ovale

Les Européens inventèrent divers codes pour figurer la durée des différentes notes de musique. La notation blanche (à gauche) apparaît à la fin du 14e siècle : les notes sont représentées par un carré creux. Dès le siècle...

Crédits : © 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.
Notes et silences

En musique, la durée des notes (à gauche) et des silences (à droite) repose sur le principe de la division par 2.

Crédits : © 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.
Clés et correspondances

Les 7 clés existantes (a) et les correspondances entre les clés (b). Seules 4 de ces clés sont encore en usage (sol, ut 1re, ut 3e, ut 4e, fa 4e)....

Crédits : © 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.
Altérations

Les 7 notes de la gamme diatonique (do, ré, mi, fa, sol, la, si) peuvent être altérées d'1 ou de 2 demi-tons, vers le haut ou vers le bas, au moyen des dièses, doubles...

Crédits : © 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.

+ sur internet

FR4382