FR1924

froid, physique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis


Le froid, sensation contraire au chaud, est caractérisé en physique par une température très basse, qui correspond à un état de très faible agitation moléculaire. Les mouvements entre les molécules sont ralentis avec le froid. Les températures les plus basses atteintes naturellement sur la Terre sont de l’ordre de - 60 0C. Le froid amène les gaz à se liquéfier et les liquides à se solidifier. La course vers les basses températures est indissociable de l’histoire de la liquéfaction des gaz.

Pour obtenir de plus basses températures, on abaisse brutalement la pression du gaz. Les Français Raoul Pictet et Louis Cailletet parvinrent ainsi, en 1877, à produire de l’oxygène liquide à une température de l’ordre de - 120 0C. L’Écossais James Dewar liquéfia l’hydrogène en 1898, et le [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Pour aller plus loin :

Articles liés

hélium

L'hélium, de symbole He et de numéro atomique 2, est, à température ordinaire, un gaz inodore, incolore, 7 fois plus léger que l'air. Son atome possède 2 électrons et il ne se lie pratiquement pas avec les autres atom...  Lire l’article

supraconductivité

On appelle supraconductivité la propriété que possède un matériau quand il conduit parfaitement le courant électrique sans s'échauffer, c'est-à-dire quand sa résistance électrique est nulle. Ce phénomène n'est possibl...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Danny Lehman/Corbis
Barbecue

La chaleur d'un barbecue permet de cuire des aliments.

Crédits : © Danny Lehman/Corbis

© Mamahoohooba/ Shutterstock
Shanghai Maglev Train

 Le Shanghai Maglev Train est un train chinois à sustentation magnétique, c'est-à-dire porté et accéléré par des aimants supraconducteurs. C'est le premier train à grande vitesse utilisant ce système exploité commercialement dans le...

Crédits : © Mamahoohooba/ Shutterstock

© 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.
Supraconductivité

C'est en obtenant des températures de plus en plus basses que les physiciens sont parvenus à liquéfier les gaz : l'oxygène en 1877, l'hydrogène 7 ans plus tard, et l'hélium en 1908 à un peu plus de 4 kelvins. Grâce à ces progrès, le...

Crédits : © 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.

© Hulton Archive/ Getty Images
James Prescott Joule

Le physicien britannique James Prescott Joule compte parmi les plus importants fondateurs de la thermodynamique. Il a notamment étudié les échanges d'énergie entre les systèmes. Son nom a été donné à l'unité du travail : le joule (J).

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© Africa Studio/ Shutterstock
Ampoule à incandescence

Les ampoules à incandescence font appel à l'effet Joule : le filament de tungstène est porté à une température élevée (plus de 2 200 0C). À cette température, la matière émet des rayonnements dans le visible.

Crédits : © Africa Studio/ Shutterstock

+ sur internet

FR1924