FR4496

Fidelio, musique de Ludwig van Beethoven

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis


Fidelio est le seul opéra de Ludwig van Beethoven. Créé en 1805, il fut remanié en 1806 puis en 1814. La troisième version est aujourd’hui la plus couramment représentée.

La forme de Fidelio est encore traditionnelle, avec ses airs, duos, trios, quatuors et ensembles avec chœur bien délimités. L’ouvrage est situé entre l’opéra-comique mozartien, qu’il prolonge, et le grand opéra romantique, qu’il annonce. Il évolue ainsi de la comédie, avec l’intrigue du premier acte entre Marzelline, Jaquino, Rocco et Fidelio - en réalité Leonore, déguisée en homme pour sauver son époux Florestan -, au drame politique dans le second acte. Le livret n’explicite pas les raisons pour lesquelles les prisonniers sont détenus, mais la musique de Beethoven affirme sans ambiguïté qu’il s’agit de [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

« Fidelio, musique de Ludwig van Beethoven » est également traité dans :

Beethoven, Ludwig van

Le compositeur Ludwig van Beethoven créa quelques-unes des œuvres majeures de l’histoire de la musique. Il fit évoluer les formes traditionnelles de la musique classique. Il renouvela, en particulier, l’écriture symp...  Lire l’article

opéra

L’opéra est une forme de musique classique, mêlant plusieurs disciplines artistiques. Comme le théâtre, l’opéra est un spectacle scénique et narratif. Un orchestre joue la musique. Des ballets, ou d’autres formes de d...  Lire l’article

musique classique

En Occident, la musique classique désigne la musique savante. C’est aussi le nom donné à la musique de la période dite classique, allant des années 1750 à 1820. La musique classique se distingue de la musique traditi...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Archivo Iconografico, S.A./Corbis
Ludwig van Beethoven

Le compositeur Ludwig van Beethoven marqua la transition entre les périodes classique et romantique.

Crédits : © Archivo Iconografico, S.A./Corbis

© 2013 Encyclopædia Universalis
Ludwig van Beethoven

Le compositeur Ludwig van Beethoven était totalement sourd à 50 ans, mais il continua à composer des chefs-d'œuvre. Lorsqu'il dirigea la première interprétation de sa Neuvième Symphonie, en 1824, il n'entendit pas le public...

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Premier Concerto pour piano, en ut majeur, de Ludwig van Beethoven

Extrait du premier mouvement, Allegro con brio, du Premier Concerto pour piano, en ut majeur (opus 15), de Ludwig van Beethoven. Artur Schnabel, piano ; London Symphony Orchestra, direction Malcolm Sargent (enregistré en 1932).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Sonate pour piano numéro 14 « Quasi una fantasia » (« Clair de lune »), en ut dièse mineur, de Ludwig van Beethoven.

Sonate pour piano « Quasi una fantasia » (« Clair de lune »), en ut dièse mineur, de Ludwig van Beethoven : extrait du premier mouvement (adagio sostenuto). Yves Nat, piano (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Sonate pour piano et violon « À Kreutzer », en la majeur, de Ludwig van Beethoven

Extrait du premier mouvement, Adagio sostenuto-Presto, de la Sonate pour piano et violon no 9 « À Kreutzer », en la majeur (opus 47), de Ludwig van Beethoven. Zino Francescatti, violon ; Robert Casadesus, piano...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Neuvième Quatuor à cordes, « Razoumovski », en ut majeur, de Ludwig van Beethoven

Extrait du deuxième mouvement, Andante con moto quasi allegretto, du Neuvième Quatuor à cordes, « Razoumovski », en ut majeur (opus 59, no 3), de Ludwig van Beethoven. Quatuor Végh (Sándor Végh, premier violon ;...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Fidelio, de Ludwig van Beethoven

Fidelio, de Ludwig van Beethoven : extrait de l'ouverture Leonore no 2, en ut majeur. Orchestre philharmonique de Berlin, direction Wilhelm Furtwängler (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Fidelio, de Ludwig van Beethoven

Fidelio, de Ludwig van Beethoven : extrait de l'ouverture. Orchestre philharmonique de Berlin, direction Wilhelm Furtwängler (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Concerto pour violon, en ré majeur, de Ludwig van Beethoven

Extrait du premier mouvement, Allegro ma non troppo, du Concerto pour violon, en ré majeur (opus 61), de Ludwig van Beethoven. Yehudi Menuhin, violon ; Orchestre philharmonique de Berlin, direction Wilhelm Furtwängler...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Quatrième Symphonie, en si bémol majeur, de Ludwig van Beethoven

Extrait du premier mouvement, Adagio-Allegro vivace, de la Quatrième Symphonie, en si bémol majeur (opus 60), de Ludwig van Beethoven. Orchestre symphonique de la N.B.C., direction Arturo Toscanini (enregistré en 1951).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Huitième Symphonie, en fa majeur, de Ludwig van Beethoven.

Extrait du troisième mouvement, Tempo di menuetto, de la Huitième Symphonie, en fa majeur (opus 93), de Ludwig van Beethoven. San Francisco Symphony Orchestra, direction Pierre Monteux (enregistré en 1952).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
An die ferne Geliebte, de Ludwig van Beethoven

An die ferne Geliebte (« À la bien-aimée lointaine », opus 98), de Ludwig van Beethoven : extrait du premier lied, en mi bémol majeur, Auf dem Hügel sitz ich spähend. Dietrich Fischer-Dieskau, baryton ; Hertha...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Sonate pour piano numéro 32, en ut mineur, de Ludwig van Beethoven

Extrait du premier mouvement, Allegro con brio ed appassionato, de la Sonate pour piano no 32, en ut mineur (opus 111), de Ludwig van Beethoven. Edwin Fischer, piano (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Quatuor à cordes numéro 13, en si bémol majeur, de Ludwig van Beethoven

Extrait du quatrième mouvement, Alla danza tedesca, du Quatuor à cordes no 13, en si bémol majeur (opus 130), de Ludwig van Beethoven. Quatuor Végh (Sándor Végh, premier violon ; Sándor Zöldy, second violon ;...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Neuvième Symphonie, en ré mineur, de Ludwig van Beethoven

Extrait du quatrième mouvement, Finale, de la Neuvième Symphonie, en ré mineur (opus 125), de Ludwig van Beethoven. Westminster Choir ; Orchestre philharmonique de New York, direction Bruno Walter (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© Hulton Archive/ Getty Images
André Campra

Le compositeur français André Campra (1660-1744), au centre, en compagnie d'un de ses librettistes, le poète Antoine Danchet (1671-1748), à droite, et du peintre Louis de Boullogne (1654-1733).

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© Hudson/ Hulton Archive/ Getty Images
Edward Elgar et Adrian Boult

Le compositeur britannique Edward Elgar (1857-1934), à gauche, et le chef d'orchestre britannique Adrian Boult (1889-1983) lors d'un enregistrement dans les studios d'Abbey Road à Londres, en 1932.

Crédits : © Hudson/ Hulton Archive/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images
Pierre Monteux

Le chef d'orchestre américain d'origine française Pierre Monteux (1875-1964), en 1951.

Crédits : © Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images
Herbert von Karajan

Le chef d'orchestre autrichien Herbert von Karajan (1908-1989) dirige l'Orchestre philharmonique de Berlin, en 1958.

Crédits : © Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Getty Images
Zoltán Kodály

Le compositeur hongrois Zoltán Kodály (1882-1967) en 1960.

Crédits : © Erich Auerbach/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Getty Images
Leonard Bernstein

Le compositeur, pianiste et chef d'orchestre américain Leonard Bernstein (1918-1990) en 1968.

Crédits : © Erich Auerbach/ Getty Images

© Keystone/ Getty Images
Isang Yun

Le compositeur coréen Isang Yun (1917-1995), naturalisé allemand depuis 1971, achève un opéra composé à l'occasion des jeux Olympiques de Munich en 1972.

Crédits : © Keystone/ Getty Images

© Erich Auerbach
György Ligeti

Le compositeur d'origine hongroise György Ligeti (1923-2006).

Crédits : © Erich Auerbach

© narvikk/ Getty Images
Opéra de Paris

Façade de l'Opéra de Paris (construit de 1860 à 1875), dessiné par Charles Garnier.

Crédits : © narvikk/ Getty Images

© A. Pistolesi/ The Image Bank/ Getty
Opéra de Manaus, Brésil

Le Teatro Amazonas de Manaus (Brésil), construit en 1896, se trouve au cœur de la jungle amazonienne.

Crédits : © A. Pistolesi/ The Image Bank/ Getty

© F. Man/ Hulton Getty
Opéra de Glyndebourne

Entracte dans les jardins de Glyndebourne lors du festival d'opéra, en 1939. Photographie de Felix Man.

Crédits : © F. Man/ Hulton Getty

© Robbie Jack/Corbis
Le Barbier de Séville, de Gioacchino Rossini

Ces chanteurs d'opéra interprètent Le Barbier de Séville, opéra du compositeur italien Gioacchino Rossini, créé en 1816.

Crédits : © Robbie Jack/Corbis

© Robbie Jack/ Corbis/ Getty Images
Nixon in China, John Adams

Le ténor Adrian Thompson interprète en juin 2006 le rôle de Mao Zedong dans l'opéra Nixon in China de John Adams, au  Coliseum de Londres, dans une mise en scène de Peter Sellars.

Crédits : © Robbie Jack/ Corbis/ Getty Images

© Aksaran/ Gamma-Rapho/ Getty Images
Faust, de Philippe Fénelon

Faust, opéra du compositeur français Philippe Fénelon, lors d'une répétition en costume de l'opéra au Capitole de Toulouse, en mai 2007, peu avant sa création.

Crédits : © Aksaran/ Gamma-Rapho/ Getty Images

© narvikk/ Getty Images
salle de spectacles

Façade de l'Opéra de Paris (construit de 1860 à 1875), dessiné par Charles Garnier.

Crédits : © narvikk/ Getty Images

+ sur internet

FR4496