FR0299

Ferry, Jules

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Jules Ferry fut un homme politique français, l’un des « pères » de la Troisième République.

Il naît le 5 avril 1832 à Saint-Dié (Vosges). Issu d’une famille aisée et libérale, il suit des études de droit et devient avocat.

Sa carrière politique commence en 1869, lorsqu’il est élu député de la Seine. Pendant la guerre de 1870, il est secrétaire du gouvernement de la Défense nationale. Il est maire de Paris et préfet de la Seine durant le siège de Paris (1871), assurant alors le ravitaillement et le maintien de l’ordre. Après la guerre, il crée la gauche républicaine. C’est un modéré, hostile aux extrêmes, à gauche comme à droite.

De 1879 à 1885, il devient une figure centrale de la vie politique française, comme ministre de l’Instruction publique puis président du Conseil. [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Document


  • L’école laïque vue par Jules Ferry
    Déposé en janvier 1880, le projet de Jules Ferry d’un service public d’enseignement primaire gratuit, obligatoire et laïque n’est définitivement adopté qu’en mars 1882.

Pour aller plus loin :

Articles liés

école

L'école n'a pas été inventée par Charlemagne, malgré ce qu'en dit la chanson. Elle est depuis des temps très anciens l'une des réponses au besoin de transmettre aux nouvelles générations les connaissances, les techniq...  Lire l’article

école obligatoire

L'instruction des enfants est obligatoire dans presque tous les pays du monde. Ils doivent aller à l'école ou bénéficier à domicile d'une éducation comparable à celle des enfants scolarisés. Si le cas français est bie...  Lire l’article

éducation

L'éducation consiste à accumuler des connaissances, sur le monde et sur soi-même. La scolarité est la période durant laquelle l'apprentissage est dispensé à l'école, ou parfois par des professeurs particuliers. On app...  Lire l’article

Empire, second

Le second Empire correspond au règne de Napoléon III, de 1852 à 1870. Le 2 décembre 1851, le prince Louis-Napoléon, qui a été élu président de la IIe République, fait un coup d'État contre ce régime. Un an après, il r...  Lire l’article

franc-maçonnerie

La franc-maçonnerie est implantée dans de nombreux pays, sous des formes diverses. Il s'agit d'associations internationales organisées en loges (groupes), qui regroupent des membres désireux de favoriser la diffusion ...  Lire l’article

France

La France est un État d'Europe occidentale bordé par la mer du Nord et la Manche au nord-ouest, par l'océan Atlantique à l'ouest et par la mer Méditerranée au sud. C'est le troisième plus grand pays du continent europ...  Lire l’article

République, Troisième

La Troisième République fut le régime politique de la France de 1870 à 1940. La guerre franco-allemande de 1870-1871, avec la capitulation de l'armée française, le 2 septembre 1870 à Sedan, marque la fin du second Emp...  Lire l’article

séparation des Églises et de l'État

La loi de séparation des Églises et de l'État a été promulguée le 9 décembre 1905, sous la Troisième République. La République et les Églises En France, depuis le Moyen Âge, l'État et l'Église catholique sont étroitem...  Lire l’article

Vosges

Le département des Vosges, l'un des plus boisés de France, est situé au sud de la région Grand Est. Il est limitrophe des départements de la Meurthe-et-Moselle et de la Meuse au nord, du Bas-Rhin et du Haut-Rhin à l'e...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Will & Deni McIntyre/CORBIS
Salle de classe

L'école est l'un des principaux lieux d'éducation.

Crédits : © Will & Deni McIntyre/CORBIS

© Maureen Lawrence—Stock Image/Getty Images
Salle d'école en Afrique

Les écoles africaines disposent de peu de moyens.

Crédits : © Maureen Lawrence—Stock Image/Getty Images

© G. Mouly-Héras
Façade d'une école parisienne

À Paris, rue Antoine-Chantin, dans le 14e arrondissement, façade caractéristique d'une des écoles construites par la Troisième République.

Crédits : © G. Mouly-Héras

© Centre historique des Archives Nationales
Le 14 juillet, fête nationale

En 1880, le choix du 14 juillet comme jour de la fête nationale est une des décisions symboliques de la Troisième République, qui veut s'inscrire dans la tradition révolutionnaire.

Crédits : © Centre historique des Archives Nationales

© D.R.
Funérailles de Victor Hugo, 1885

Les funérailles de Victor Hugo, le 1er juin 1885, sont l'occasion pour la Troisième République d'honorer un de ses « grands hommes ». L'écrivain est inhumé au Panthéon qui, après avoir été transformé en église en 1818,...

Crédits : © D.R.

+ sur internet

FR0299