FR2256

Dioptrique, livre de Descartes

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

René Descartes, savant et philosophe de la fin du 16e siècle et du 17e siècle, publie à Leyde (Hollande) La Dioptrique en appendice de son Discours de la méthode pour bien conduire sa raison et chercher la vérité dans les sciences. Il y montre que sa méthode est supérieure à la façon commune. Dans les 2 premiers discours, intitulés « De la lumière » et « De la réfraction », il fait l’analogie entre les rayons lumineux et les trajectoires d’une balle envoyée par un joueur de paume. Il montre ainsi « comment se fait la réflexion - selon un angle toujours égal à celui qu’on nomme l’angle d’incidence » -, puis la réfraction. Ces lois étaient déjà connues et, en particulier, avaient été énoncées 16 ans plus tôt par le physicien hollandais Willebroid Snell. [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

« Dioptrique, livre de Descartes » est également traité dans :

Descartes, René

René Descartes est le plus célèbre des philosophes français, au point que les Français, même sans le lire, se disent parfois « cartésiens » (l’adjectif est alors plus ou moins synonyme de « rationnel »). Il naît le 3...  Lire l’article


Voir aussi


Média de l’article lié


© Cliché Musées Nationaux, Paris
René Descartes

La philosophie de René Descartes marque une rupture radicale dans l'histoire de la pensée occidentale.

Crédits : © Cliché Musées Nationaux, Paris

+ sur internet

Pour citer l’article

« Dioptrique, livre de Descartes ». In Universalis Junior [en ligne]. Encyclopædia Universalis, consulté le . Disponible sur http://junior.universalis.fr/encyclopedie/dioptrique-livre-de-descartes/

FR2256