FR3925

défrichements, histoire

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les défrichements sont les progrès les plus spectaculaires réalisés par l’agriculture médiévale ; ils ont permis de cultiver de vastes étendues gagnées sur les landes et la forêt, mais aussi sur les marécages, les fonds de vallées humides, les bords de mer. L’aire des défrichements couvre toute l’Europe occidentale.

Chronologiquement, ces défrichements s’étendent du 10e au 13e siècle ; ils ont pour origine la poussée démographique qui rendait nécessaire l’extension des terres cultivées. Ils ont été rendus possibles par le progrès de l’outillage : remplacement progressif de l’araire par la charrue, dans les régions à sol lourd ; amélioration de l’outillage en fer (collier d’épaule et ferrure du cheval notamment).

Ces défrichements se sont déroulés en 3 grandes [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Document


  • Les « villes neuves » du Moyen Âge
    Lors du grand mouvement de défrichements du Moyen Âge, lié à la forte augmentation de la population, de nombreuses « villes neuves » apparaissent en Occident.

« défrichements, histoire » est également traité dans :

jachère

La jachère est l’état d’une parcelle momentanément non cultivée où on effectue des travaux préparatoires à l’installation de la culture suivante. Distinction entre jachère et friche La jachère se distingue de la fri...  Lire l’article


Voir aussi

+ sur internet

Pour citer l’article

« défrichements, histoire ». In Universalis Junior [en ligne]. Encyclopædia Universalis, consulté le . Disponible sur http://junior.universalis.fr/encyclopedie/defrichements-histoire/

FR3925