FR2722

découverte de la faune d’Ediacara

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En 1946, le géologue australien Reg Sprigg découvre, dans les collines d’Ediacara, en Australie du Sud, des empreintes d’organismes à corps mou dans des grès datés d’environ 600 millions d’années (Précambrien). Ces empreintes constituent ce qu’on appelle la faune d’Ediacara. Cette faune comprend des spécimens aux adaptations variées, qui vivaient sur le fond marin ou fouissaient dans les sédiments.

Cette découverte révèle la diversité et l’originalité du monde vivant à la fin du Précambrien, avant le développement des animaux pourvus d’un squelette ou d’une carapace au cours du Cambrien (540-490 millions d’années).

On considère aujourd’hui que la faune d’Ediacara, dont des équivalents ont depuis lors été mis au jour dans d’autres régions du monde, est très différente de celle du début du [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

« découverte de la faune d’Ediacara » est également traité dans :

fossile

Les fossiles sont les restes ou les empreintes de plantes et d’animaux qui vivaient il y a des milliers d’années. Ils permettent de comprendre le passé et sont donc importants en paléontologie, science qui étudie la ...  Lire l’article


Voir aussi


Médias de l’article lié


© Heinrich van den Berg—Gallo Images/Getty Images
Fossile

Cette roche contient le squelette fossilisé d'un animal vieux de plus de 200 millions d'années.

Crédits : © Heinrich van den Berg—Gallo Images/Getty Images

© Mark Rhiggins/ Shutterstock
fossile

poisson fossilisé très bien conservé permettant d'observer les moindres détails de son squelette

Crédits : © Mark Rhiggins/ Shutterstock

+ sur internet

Pour citer l’article

« découverte de la faune d’Ediacara ». In Universalis Junior [en ligne]. Encyclopædia Universalis, consulté le . Disponible sur http://junior.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-de-la-faune-d-ediacara/

FR2722