FR2710

découverte de l’holographie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Alors qu’il s’efforçait d’améliorer la qualité des microscopes électroniques, Dennis Gabor découvre en 1948 le principe de l’holographie. Cette technique permet l’élaboration d’images en 3 dimensions, ou hologrammes, en utilisant la superposition d’ondes lumineuses (interférences lumineuses). Cette découverte suscite un vif intérêt de la communauté scientifique. Mais, en l’absence d’une source cohérente, c’est-à-dire une source qui produit des ondes identiques (même longueur d’onde, même phase), Gabor lui-même perd tout engouement pour sa découverte. Il faudra attendre 1962 pour qu’apparaissent les premières images holographiques. Celles-ci ont pu être développées grâce à la mise au point du laser (1960) qui produit une lumière cohérente.

Si les hologrammes fascinent toujours, les [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Pour aller plus loin :

Article lié

hologramme

Un hologramme est une photographie en 3 dimensions, reproduisant la hauteur, la largeur et la profondeur d'un objet (une photo ne montre que sa hauteur et sa largeur). En se déplaçant, un spectateur peut voir l'avant ...  Lire l’article


Voir aussi


Média de l’article lié


© Encyclopædia Britannica, Inc.
Hologramme

Pour créer un hologramme, on divise un rayon laser en deux. On dirige alors le premier rayon directement vers la pellicule. Le second frappe l'objet avant d'être dévié vers la pellicule.

Crédits : © Encyclopædia Britannica, Inc.

+ sur internet

Pour citer l’article

« découverte de l’holographie ». In Universalis Junior [en ligne]. Encyclopædia Universalis, consulté le . Disponible sur http://junior.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-de-l-holographie/

FR2710