FR3862

Corelli, Arcangelo

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis


Compositeur et violoniste italien du 17e siècle, Arcangelo Corelli laissa une production modeste. En réaction à la virtuosité excessive de son temps, il fonda cependant une école de violon qui se perpétuera jusque dans les années 1830 et qui se caractérise par une écriture novatrice et une grande richesse mélodique. Corelli imposa également un nouveau genre musical, le concerto grosso, qui fait dialoguer un petit ensemble de cordes et un plus grand. Né pendant la période baroque, ce genre annonce le concerto de solistes.

Arcangelo Corelli naît le 17 février 1653 à Fusignano, près de Ravenne, en Italie. On ignore qui sont ses premiers maîtres. Après un passage à Bologne, il joue dans un orchestre à Rome en 1675. Corelli devient en quelques années un des violonistes les plus en vue de la [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Document


  • Arcangelo Corelli : grandes dates
    La vie et l’œuvre d’Arcangelo Corelli sont ponctuées par quelques dates marquantes.

Pour aller plus loin :

Articles liés

12 Sonates, musique d'Arcangelo Corelli

Arcangelo Corelli publie en 1700 un recueil de 12 sonates pour violon et basse continue, qui affirme l'indépendance du premier instrument. Il s'agit de son cinquième recueil de sonates. Ces 12 sonates en trio se parta...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Hulton Archive/ Getty Images
André Campra

Le compositeur français André Campra (1660-1744), au centre, en compagnie d'un de ses librettistes, le poète Antoine Danchet (1671-1748), à droite, et du peintre Louis de Boullogne (1654-1733).

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© Hudson/ Hulton Archive/ Getty Images
Edward Elgar et Adrian Boult

Le compositeur britannique Edward Elgar (1857-1934), à gauche, et le chef d'orchestre britannique Adrian Boult (1889-1983) lors d'un enregistrement dans les studios d'Abbey Road à Londres, en 1932.

Crédits : © Hudson/ Hulton Archive/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images
Pierre Monteux

Le chef d'orchestre américain d'origine française Pierre Monteux (1875-1964), en 1951.

Crédits : © Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images
Herbert von Karajan

Le chef d'orchestre autrichien Herbert von Karajan (1908-1989) dirige l'Orchestre philharmonique de Berlin, en 1958.

Crédits : © Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Getty Images
Zoltán Kodály

Le compositeur hongrois Zoltán Kodály (1882-1967) en 1960.

Crédits : © Erich Auerbach/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Getty Images
Leonard Bernstein

Le compositeur, pianiste et chef d'orchestre américain Leonard Bernstein (1918-1990) en 1968.

Crédits : © Erich Auerbach/ Getty Images

© Keystone/ Getty Images
Isang Yun

Le compositeur coréen Isang Yun (1917-1995), naturalisé allemand depuis 1971, achève un opéra composé à l'occasion des jeux Olympiques de Munich en 1972.

Crédits : © Keystone/ Getty Images

© Erich Auerbach
György Ligeti

Le compositeur d'origine hongroise György Ligeti (1923-2006).

Crédits : © Erich Auerbach

© Éditions J.M. Fuzeau (Courlay, France
Violon

Schéma d'un violon et de son archet.

Crédits : © Éditions J.M. Fuzeau (Courlay, France

© 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.
Violon

Exécution de glissandos de violon.

Crédits : © 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.
Violon

Mélodie jouée au violon en mode legato, c'est-à-dire sans interruption ni diminution du son entre les notes.

Crédits : © 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.
Violon

Mélodie jouée au violon en mode pizzicati, technique consistant à pincer les cordes avec les doigts.

Crédits : © 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Première Partita pour violon seul, en si mineur, de Jean-Sébastien Bach

Extrait (Tempo de bourrée) de la Première Partita pour violon seul, en si mineur, de Jean-Sébastien Bach. Henryk Szeryng, violon (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.
Violon

Mélodie jouée au violon en mode staccato, c'est-à-dire en détachant bien les notes.

Crédits : © 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Concerto pour violon et orchestre, en ré majeur, de Johannes Brahms

Concerto pour violon et orchestre, en ré majeur, de Johannes Brahms : troisième mouvement, Allegro giocoso ma non troppo vivace. Christian Ferras, violon, Orchestre philharmonique de Vienne, direction Carl Schuricht (enregistré...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.
Violon

Sons de violon en mode de jeu tremolo : l'instrumentiste frotte très rapidement l'archet sur une longueur très courte, produisant une sorte de tremblement.

Crédits : © 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.
Violon

Sons de violon joué en mode de jeu détaché : ce mode de jeu permet de conserver l'intensité sonore.

Crédits : © 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.
Violon

Mélodie jouée au violon comprenant des trilles, ornements qui consistent à enchaîner très rapidement et régulièrement deux notes généralement distantes d'un ton ou d'un demi-ton.

Crédits : © 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.
Violon

L'instrumentiste joue sur 2, 3 ou 4 cordes de violon en même temps produisant ainsi des accords de 2, 3 ou 4 sons.

Crédits : © 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Deuxième Partita pour violon seul, en ré mineur, de Jean-Sébastien Bach

Extrait de la Chaconne de la Deuxième Partita pour violon seul, en ré mineur, de Jean-Sébastien Bach. Henryk Szeryng, violon (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Deuxième Sonate pour violon seul, en la mineur, de Jean-Sébastien Bach

Extrait de l'Allegro finale de la Deuxième Sonate pour violon seul, en la mineur, de Jean-Sébastien Bach. Henryk Szeryng, violon (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Les Quatre Saisons, d’Antonio Vivaldi

Antonio Vivaldi : Les Quatre Saisons, premier mouvement du concerto pour violon L'Inverno (« L'Hiver »), en fa mineur. Philharmonia Orchestra, direction Carlo Maria Giulini (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© Hulton Archive/ Getty Images
Giuseppe Tartini

Violoniste exceptionnel, le compositeur italien Giuseppe Tartini créa l'école des Nations, laquelle forma quelques-uns des meilleurs violonistes de la génération suivante.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Concerto pour violon numéro 1, en si bémol majeur, de Wolfgang Amadeus Mozart

Troisième mouvement, Presto, du Concerto pour violon no1, en si bémol majeur, de Wolfgang Amadeus Mozart. David Oïstrakh, violon, Philharmonie tchèque, direction Karel Ancerl (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© Hulton Archive/ Getty Images
Niccolo Paganini

Le compositeur et violoniste virtuose italien Niccolo Paganini, par Jean Auguste Dominique Ingres, en 1819.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Concerto pour violon, en ré majeur, de Piotr Ilitch Tchaïkovski

Premier mouvement, Allegro moderato, du Concerto pour violon, en ré majeur, de Piotr Ilitch Tchaïkovski. Jascha Heifetz, violon, Philharmonia Orchestra, direction Walter Susskind (enregistré en 1952).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© Rischgitz/ Hulton Archive/ Getty Images
Eugène Ysaÿe

Le violoniste et compositeur belge Eugène Ysaÿe, en 1898.

Crédits : © Rischgitz/ Hulton Archive/ Getty Images

© Keystone/ Getty Images
Fritz Reiner

Fritz Reiner, à la tête du Philharmonic Symphony Orchestra de New York, accompagne en 1947 Jascha Heifetz, dont le solo de violon est l'un des temps forts du film Carnegie Hall.

Crédits : © Keystone/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Getty Images
Yehudi Menuhin

Le violoniste Yehudi Menuhin, en 1955.

Crédits : © Erich Auerbach/ Getty Images

© E. Auerbach/ Hulton Getty
David Oïstrakh

Le violoniste David Oïstrakh en 1963.

Crédits : © E. Auerbach/ Hulton Getty

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Premier Concerto pour piano, en mi mineur, de Frédéric Chopin

Extrait du deuxième mouvement, Romanze larghetto, du Premier Concerto pour piano, en mi mineur, de Frédric Chopin. Claudio Arrau, piano ; Orchestre symphonique de la Radio de Cologne, direction Otto Klemperer (enregistré en...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Concerto pour flûte et harpe, en ut majeur, de Wolfgang Amadeus Mozart

Extrait du premier mouvement, Allegro, du Concerto pour flûte et harpe, en ut majeur, K 299/K 297c, de Wolfgang Amadeus Mozart. René Leroy, flûte ; Lili Laskine, harpe ; Royal Philharmonic Orchestra, direction Thomas Beecham...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Concerto pour cordes numéro 10, en ut mineur, d’Antonio Vivaldi

La Stravaganza, d'Antonio Vivaldi : extrait du premier mouvement du Concerto pour cordes no 10, en ut mineur (RV 196). Reinhold Barchet, violon ; Pro Musica Orchestra, Stuttgart, direction Rolf...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Cinquième Concerto pour piano « L’Empereur », en mi bémol majeur, de Ludwig van Beethoven

Cinquième Concerto pour piano « L'Empereur », en mi bémol majeur, de Ludwig van Beethoven : extrait du premier mouvement (allegro). Vladimir Horowitz, piano, RCA Victor Symphony Orchestra, direction Fritz Reiner (enregistré...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Troisième Concerto brandebourgeois, en sol majeur, de Jean-Sébastien Bach

Extrait du troisième mouvement, Allegro, du Troisième Concerto brandebourgeois, en sol majeur (BWV 1048), de Jean-Sébastien Bach. Orchestre de chambre de Stuttgart, direction Karl Münchinger (enregistré en 1949).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Deuxième Concerto pour violoncelle, en ré majeur, de Joseph Haydn

Deuxième Concerto pour violoncelle, en ré majeur, de Joseph Haydn : extrait du premier mouvement (allegro moderato). Pierre Fournier, violoncelle, Orchestre de chambre de Stuttgart, direction Karl Münchinger (enregistré en...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Concerto pour violoncelle et orchestre, en la mineur, de Robert Schumann

Extrait du troisième mouvement, Sehr lebhaft (« Très vif »), du Concerto pour violoncelle et orchestre, en la mineur (opus 129), de Robert Schumann. Pablo Casals, violoncelle et direction ; Orchestre du festival de Prades...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Deuxième Concerto pour piano, en la majeur, de Franz Liszt

Deuxième Concerto pour piano, en la majeur, de Franz Lizst : extrait du deuxième mouvement (allegro agitato assai). Raymond Trouard, piano, Orchestre des Concerts Colonne, direction Eugène Bigot (enregistré en 1949).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© Hulton Archive/ Getty Images
Yehudi Menuhin et Edward Elgar

Le violoniste américain Yehudi Menuhin et le compositeur britannique Edward Elgar à Londres, en 1933, après l'enregistrement du Concerto pour violon d'Elgar.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Getty Images
Pablo Casals

Le violoncelliste espagnol Pablo Casals enregistrant le concerto de Dvorak à Prague, en 1937.

Crédits : © Erich Auerbach/ Getty Images

+ sur internet

FR3862