FR4841

composition, musique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis


La composition musicale consiste à créer une œuvre artistique à partir d’éléments sonores. On peut la décomposer en 3 étapes bien distinctes : l’impulsion, l’inspiration et la pratique.

Les étapes de la composition

L’impulsion créatrice n’est rien d’autre que l’envie instinctive de faire naître des sons, semblable à celle de faire surgir des couleurs ou entendre des mots, pour exprimer une émotion ou procurer un plaisir sensoriel. L’inspiration est la réponse intérieure à cette envie de créer : le musicien entend en lui des sons, comme l’artiste peintre voit des formes colorées ou le poète perçoit des mots. La pratique constitue la troisième et dernière étape de la composition : aisée à comprendre quand il s’agit de manier les mots (pour rédiger une lettre, par exemple) ou les matériaux [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

« composition, musique » est également traité dans :

musique

La musique est un ensemble organisé de sons. Toutes les cultures du monde en produisent, sous une forme ou une autre. La musique peut être simple : on peut se contenter de frapper un rythme sur un tambour ou de chant...  Lire l’article

solfège

Le solfège est l’étude des principes de la musique et de l’écriture inventée pour la conserver et la transmettre. Ce terme dérive du nom des 2 notes (sol-fa) qui correspondent approximativement au registre vocal resp...  Lire l’article

mélodie

Une mélodie est une succession de notes formant un chant. Elle apparaît comme une réalité musicale cohérente, avec un début et une conclusion, à l’image d’une phrase qui possède sa logique et son unité propres, même s...  Lire l’article

harmonie

En musique, l’harmonie est la science des accords (groupes d’au moins 3 sons émis simultanément). Elle se différencie fondamentalement de la mélodie (science du chant), du rythme (science des durées) et du timbre (sc...  Lire l’article

forme musicale

La forme musicale (par exemple sonate, rondo, variation, etc.) est l’ensemble des éléments qui donnent à un morceau son unité et sa solidité. Elle repose en particulier sur les thèmes (ou motifs mélodiques), leur trai...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Peter Willi/  Bridgeman Images
Concert, Gerard ter Borch

Gerard ter Borch, Concert, vers 1657. Huile sur bois, 47 cm x 44 cm. Musée du Louvre, Paris. Deux jeunes filles donnent un petit concert dans un intérieur bourgeois : la première, debout, joue du luth théorbe, tandis que la seconde,...

Crédits : © Peter Willi/ Bridgeman Images

© Dragon Images/ Shutterstock 
Partition

Cette pianiste annote sa partition de musique à mesure qu'elle la déchiffre.

Crédits : © Dragon Images/ Shutterstock 

© Owen Franken/Corbis
Xylophone

Ces enfants apprennent la musique en jouant du xylophone.

Crédits : © Owen Franken/Corbis

© Hulton Archive/ Getty Images
grands musiciens

Le compositeur Jean-Baptiste Lully, d'origine florentine, exerça une influence considérable sur la musique dramatique de son temps.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© Hulton Archive/ Getty Images
musiciens de jazz

L'Américain Morton Joseph Ferdinand La Menthe, dit Jelly Roll Morton (1885 ou 1890-1941), pianiste de ragtime, fut parmi les premiers compositeurs et arrangeurs du jazz.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.
Accords de 3 sons

Accords de 3 sons en do majeur (avant les pointillés) et en la mineur (après les pointillés). Les accords portent des noms différents selon qu'ils sont constitués d'une tierce majeure (2 tons entre la première et la deuxième...

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.
Accords de 4 sons

Accords de 4 sons en do majeur (avant les pointillés) et en la mineur (après les pointillés). Les accords portent des noms différents selon qu'ils ajoutent aux accords de 3 sons une septième diminuée (4 tons et demi entre la...

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.
Accords de 5 sons

Accords de 5 sons en do majeur (avant les pointillés) et en la mineur (après les pointillés). Les accords portent des noms différents selon qu'ils ajoutent aux accords de 4 sons une neuvième mineure (6 tons et demi entre la...

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.
Renversement de l'accord de 3 sons

Renversement de l'accord de 3 sons en do majeur. À l'état fondamental, l'accord de quinte (ou accord parfait majeur) est constitué des notes do, mi et sol. Dans le premier renversement (accord de sixte), il est...

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.
Notes de passage

La note de passage est une note étrangère à l'accord placée conjointement entre 2 notes différentes. Elle peut être ascendante ou descendante, diatonique (à distance d'un ton) ou chromatique (à distance d'un demi-ton). Ici, la première note...

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.
Broderie

La broderie est une note étrangère à l'accord et qui succède conjointement à une note pour retourner ensuite à cette même note. La broderie peut être supérieure ou inférieure, à distance d'un ton ou d'un demi-ton. Ici, à la première...

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.
Apports énergétiques

L'appoggiature est une petite note (inférieure ou supérieure à la note écrite) qui dure généralement la moitié de la note qu'elle précède. Elle est inférieure lorsqu'elle prépare la note écrite par au-dessous, supérieure lorsqu'elle la...

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.
Retard, musique

L'arrivée du mi dans la deuxième mesure est retardée au soprano (voix du haut). On dit alors que le fa de la deuxième mesure est le retard du mi.

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.
Modulation aux tons voisins

Modulation de do majeur à fa majeur. L'armure de ces tonalités voisines ne diffère que d'une altération : aucune en do majeur, une seule (si bémol) en fa majeur.

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.
Modulations aux tons éloignés

Modulation de do majeur à la bémol majeur, puis de do majeur à la majeur. L'armure de ces tonalités éloignées diffère de plus d'une altération : aucune en do majeur, 4 en la bémol...

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.
Cadences parfaites

La cadence parfaite a un effet conclusif. Elle se compose d'un accord de dominante (cinquième degré de la gamme), suivi d'un accord de tonique (premier degré), dont l'enchaînement s'effectue toujours à l'état fondamental (sans renversement)....

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.
Cadences imparfaites

La cadence imparfaite se construit sur l'enchaînement de l'accord de dominante (cinquième degré de la gamme) à l'accord de tonique (premier degré), l'un des 2 accords se trouvant à l'état de renversement. Généralement, l'emploi du premier...

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.
Cadences rompues

La cadence rompue (ou évitée) se construit sur l'enchaînement de l'accord de dominante (cinquième degré de la gamme) à un accord autre que celui de tonique (premier degré). Elle produit ainsi un effet inattendu. Dans le second exemple, la...

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.

© 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.
Cadences plagales

La cadence plagale se construit sur l'enchaînement de l'accord de sous-dominante (quatrième degré de la gamme) à l'accord de tonique (premier degré). Elle est très souvent employée à la fin des morceaux pour venir renforcer la conclusion...

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Cinquième Symphonie, en ut mineur, de Ludwig van Beethoven

Cinquième Symphonie, en ut mineur, de Ludwig van Beethoven : extrait du premier mouvement (allegro con brio). Orchestre symphonique de Vienne, direction Otto Klemperer (enregistré en 1951).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Trente-Trois Variations sur un thème de valse de Diabelli, pour piano, de Ludwig van Beethoven

Trente-Trois Variations sur un thème de valse de Diabelli, pour piano, de Ludwig van Beethoven : extrait de la Troisième Variation, en ut majeur. Artur Schnabel, piano (enregistré en 1937).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Variations et fugue sur un thème de Haendel, pour piano, en si bémol majeur, de Johannes Brahms

Variations et fugue sur un thème de Haendel, pour piano, en si bémol majeur, de Johannes Brahms : extrait de la variation no 7 (con vivacità). Yves Nat, piano (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
L’Or du Rhin, de Richard Wagner

L'Or du Rhin, de Richard Wagner : extrait du tableau 1, motif des Filles du Rhin « Weia ! Waga ! Woge du Welle ». Sena Jurinac, soprano (Woglinde) ; Orchestre symphonique et chœurs de la R.A.I. de Rome, direction Wilhelm Furtwängler...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© Hulton Archive/ Getty Images
Gabriel Fauré

Le compositeur Gabriel Fauré, au grand orgue de l'église de la Madeleine à Paris, en 1908. Il fut un des maîtres de la mélodie française.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.
Notes et silences

La forme des notes indique leur durée. La plus longue note, la ronde, dure 4 temps ; on trouve ensuite la blanche (2 temps), la noire (1 temps), la croche (1/2 temps), la double croche (1/4 de temps), la triple croche (1/8 de temps) et la ...

Crédits : © 2013 Encyclopædia Universalis France S.A.

+ sur internet

FR4841