FR4848

Chostakovitch, Dmitri

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis


Dmitri Chostakovitch fut un compositeur russe du 20e siècle. Sa musique, qui se caractérise par sa diversité, conjugue tonalité, modalité, atonalité, dodécaphonisme tonal et néo-classicisme. Entre soumission aux règles du réalisme socialiste et contestation du régime soviétique, elle fut tantôt applaudie, tantôt condamnée en U.R.S.S. Elle fut également controversée dans le reste du bloc communiste.

Dmitri Dmitrievitch Chostakovitch naît le 25 septembre 1906, à Saint-Pétersbourg, en Russie. Il commence le piano à l’âge de 9 ans. Témoin de la révolution de 1917, il adhère avec idéalisme au régime soviétique. En 1919, il entre au Conservatoire de sa ville natale, rebaptisée Petrograd. La Première Symphonie (1925) qu’il écrit pour son examen de fin d’études fait l’admiration de tous.

[...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Pour aller plus loin :

Articles liés

symphonie

Une symphonie (« accord des sons » en grec) est une pièce musicale pour orchestre, généralement en plusieurs parties, nommées mouvements. Dérivée de la sinfonia (pièce instrumentale servant d'ouverture) du 16e siècle,...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Hulton Archive/ Getty Images
André Campra

Le compositeur français André Campra (1660-1744), au centre, en compagnie d'un de ses librettistes, le poète Antoine Danchet (1671-1748), à droite, et du peintre Louis de Boullogne (1654-1733).

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© Hudson/ Hulton Archive/ Getty Images
Edward Elgar et Adrian Boult

Le compositeur britannique Edward Elgar (1857-1934), à gauche, et le chef d'orchestre britannique Adrian Boult (1889-1983) lors d'un enregistrement dans les studios d'Abbey Road à Londres, en 1932.

Crédits : © Hudson/ Hulton Archive/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images
Pierre Monteux

Le chef d'orchestre américain d'origine française Pierre Monteux (1875-1964), en 1951.

Crédits : © Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images
Herbert von Karajan

Le chef d'orchestre autrichien Herbert von Karajan (1908-1989) dirige l'Orchestre philharmonique de Berlin, en 1958.

Crédits : © Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Getty Images
Zoltán Kodály

Le compositeur hongrois Zoltán Kodály (1882-1967) en 1960.

Crédits : © Erich Auerbach/ Getty Images

© Erich Auerbach/ Getty Images
Leonard Bernstein

Le compositeur, pianiste et chef d'orchestre américain Leonard Bernstein (1918-1990) en 1968.

Crédits : © Erich Auerbach/ Getty Images

© Keystone/ Getty Images
Isang Yun

Le compositeur coréen Isang Yun (1917-1995), naturalisé allemand depuis 1971, achève un opéra composé à l'occasion des jeux Olympiques de Munich en 1972.

Crédits : © Keystone/ Getty Images

© Erich Auerbach
György Ligeti

Le compositeur d'origine hongroise György Ligeti (1923-2006).

Crédits : © Erich Auerbach

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Symphonie numéro 38 « Prague », en ré majeur, de Wolfgang Amadeus Mozart

Symphonie no 38 « Prague », en ré majeur, de Wolfgang Amadeus Mozart : extrait du troisième mouvement, presto. Orchestre symphonique de la Radio de Berlin, direction Otto Klemperer (enregistré en 1950).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Deuxième Symphonie, en ut majeur, d’Anton von Weber

Deuxième Symphonie, en ut majeur, d'Anton von Weber : extrait du quatrième mouvement, presto. Orchestre symphonique de la Radio de Cologne, direction Hans Knappertsbusch (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© Hulton Archive/ Getty Images
"Joseph Haydn"

Joseph Haydn, ici vers 1760, est considéré comme le père de la symphonie. Il n'en a pourtant à cette époque composé qu'une seule.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Symphonie numéro 104, « Londres », en ré majeur, de Joseph Haydn

Symphonie no 104, « Londres », en ré majeur, de Joseph Haydn : extrait du troisième mouvement, menuetto (allegro). Orchestre philharmonique de Berlin, direction Sergiu Celibidache (enregistré en 1950).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Quatrième Symphonie « Tragique », en ut mineur, de Franz Schubert

Quatrième Symphonie « Tragique », en ut mineur, de Franz Schubert : extrait du premier mouvement, allegro vivace. Orchestre philharmonique de Londres, direction Adrian Boult (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Neuvième Symphonie, en ré mineur, de Ludwig van Beethoven

Neuvième Symphonie, en ré mineur, de Ludwig van Beethoven : extrait du quatrième mouvement, finale (allegro assai). Westminster Choir, Orchestre philharmonique de New York, direction Bruno Walter (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Sixième Symphonie « Pathétique », en si mineur, de Piotr Ilitch Tchaïkovski

Sixième Symphonie « Pathétique », en si mineur, de Piotr Ilitch Tchaïkovski : extrait du troisième mouvement, allegro molto vivace. Orchestre philharmonique de Berlin, direction Igor Markevitch (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Huitième Symphonie « Des Mille », en mi bémol majeur, de Gustav Mahler

Huitième Symphonie « Des Mille », en mi bémol majeur, de Gustav Mahler : extrait du chœur Uns bleibt ein Erdenrest. Wiener Sängerknaben, Wiener Singakademie, Orchestre symphonique de Vienne, direction Hermann Scherchen...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Troisième Symphonie, « Rhénane », de Robert Schumann

Extrait du deuxième mouvement, Scherzo, de la Troisième Symphonie, en mi bémol majeur, « Rhénane » (opus 97), de Robert Schumann. Orchestre symphonique de Detroit, direction Paul Paray (enregistré en 1954).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Dante-Symphonie, de Franz Liszt

Dante-Symphonie, de Franz Liszt : extrait du premier mouvement, inferno. Orchestre des Concerts Colonne, direction Georges Sébastian (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Troisième Symphonie, en fa majeur, de Johannes Brahms

Troisième Symphonie, en fa majeur, de Johannes Brahms : extrait du troisième mouvement, poco allegretto. Orchestre philharmonique de Vienne, direction Wilhelm Furtwängler (enregistré en 1949).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© Hulton Getty
Michael Tippett et Adrian Boult

Le chef d'orchestre britannique Adrian Boult (au premier plan) en compagnie du compositeur britannique Michael Tippett, le 30 janvier 1958. À la tête de l'Orchestre symphonique de la B.B.C., il créera le 5 février 1958, au Royal Festival...

Crédits : © Hulton Getty

© E. Auerbach/ Hulton Getty
Isaac Stern, Eugene Istomin et Leonard Rose

Isaac Stern (à gauche), Eugene Istomin (au piano) et Leonard Rose (au violoncelle) en répétition en novembre 1961. Ce célèbre trio enregistrera notamment l'intégrale des trios avec piano de Ludwig van Beethoven, de Franz Schubert et de...

Crédits : © E. Auerbach/ Hulton Getty

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Quatuor à cordes en ut majeur « Des dissonances », de Wolfgang Amadeus Mozart

Quatuor à cordes en ut majeur « Des dissonances », de Wolfgang Amadeus Mozart : extrait du premier mouvement (allegro). Quatuor de Budapest (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Quatuor à cordes en sol mineur, de Claude Debussy

Extrait du deuxième mouvement, Assez vif et bien rythmé, du Quatuor à cordes en sol mineur (opus 10, L 85), de Claude Debussy. Quatuor Capet (Lucien Capet, premier violon ; Maurice Hewitt, second violon ; Henri Benoît, alto ;...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Quatuor à cordes « Erdödy », en si bémol majeur, « Lever de soleil », de Joseph Haydn

Quatuor à cordes « Erdödy », en si bémol majeur, « Lever de soleil », de Joseph Haydn : extrait du troisième mouvement (allegro ma non troppo). Quatuor Pro Arte : Alphonse Onnou, premier violon ; Laurent Halleux,...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Octuor, en fa majeur, de Franz Schubert

Octuor, en fa majeur, de Franz Schubert : extrait du premier mouvement (allegro). Octuor de Vienne (enregistré en 1953).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Premier Sextuor à cordes, en si bémol majeur, pour 2 violons, 2 altos et 2 violoncelles, de Johannes Brahms

Premier Sextuor à cordes, en si bémol majeur, pour 2 violons, 2 altos et 2 violoncelles, de Johannes Brahms : extrait du deuxième mouvement (andante con moderato) . Isaac Stern, violon ; Alexander Schneider, violon ; Milton...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Trio pour piano, violon et violoncelle « L’Archiduc », en si bémol majeur, de Ludwig van Beethoven

Trio pour piano, violon et violoncelle no 7 « L'Archiduc », en si bémol majeur, de Ludwig van Beethoven : extrait du deuxième mouvement (scherzo-allegro). Alfred Cortot, piano ; Jacques Thibaud, violon ; Pablo...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Quintette avec piano, en la majeur, « La Truite », de Franz Schubert

Thème du Quintette avec piano, en la majeur, « La Truite », de Franz Schubert : extrait du quatrième mouvement (andantino). Walter Panhoffer, piano ; membres de l'Octuor de Vienne (enregistré en 1950).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Quatuor à cordes numéro 14, en ut dièse mineur, de Ludwig van Beethoven

Quatuor à cordes no 14, en ut dièse mineur, de Ludwig van Beethoven : extrait du cinquième mouvement (presto). Quatuor Végh : Sándor Végh, premier violon ; Sándor Zöldy, second violon ; György Janzer, alto ;...

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Quatorzième Quatuor à cordes, en ré mineur, « La Jeune Fille et la Mort », de Franz Schubert

Extrait du deuxième mouvement, Andante con moto, du Quatorzième Quatuor à cordes, en ré mineur, « La Jeune Fille et la Mort » (D 810), de Franz Schubert. Quatuor du Wiener Konzerthaus (enregistré en 1949).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

© CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.
Grand Duo concertant pour clarinette et piano, en mi bémol majeur, de Carl Maria von Weber

Premier mouvement, Allegro con fuoco, du Grand Duo concertant pour clarinette et piano, en mi bémol majeur, de Carl Maria von Weber. Sidney Forrest, clarinette, Leonid Hambro, piano (enregistré en 1952).

Crédits : © CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France S.A.

+ sur internet

FR4848