FR0252

Champollion, Jean-François

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis


Égyptologue français, Jean-François Champollion fut le premier à déchiffrer les hiéroglyphes. Il est également considéré comme le père de l’égyptologie.

Champollion naît à Figeac (Lot) le 23 décembre 1790. C’est un élève brillant, maîtrisant le latin dès l’âge de 9 ans, l’hébreu à 13 ans et l’arabe à 14 ans. Il se passionne très tôt pour les hiéroglyphes égyptiens. Il se procure une copie des inscriptions de la pierre de Rosette. Celles-ci sont écrites en hiéroglyphes, mais aussi en démotique (une simplification de l’hiératique, qui est lui-même une simplification des hiéroglyphes) et en grec. Il s’attelle à l’étude de différentes langues voisines de ces dernières. Il émet alors l’hypothèse que, contrairement au français où chaque signe correspond à une lettre de l’alphabet, les [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Document


  • Découverte du déchiffrement des hiéroglyphes par Jean-François Champollion
    Vingt-trois ans après sa découverte, lors de l’expédition d’Égypte en juillet 1799, la pierre de Rosette, aujourd’hui conservée à Londres, au British Museum, répond aux espoirs qu’elle a…

Pour aller plus loin :

Articles liés

Égypte ancienne

La civilisation de l'Égypte ancienne naquit dans la vallée du Nil, dans le nord-est de l'Afrique, il y a environ 5 000 ans. C'est l'une des premières civilisations du monde, et l'une des plus célèbres de l'histoire. L...  Lire l’article

hiéroglyphe

Les hiéroglyphes sont des images et des symboles utilisés au lieu de lettres et de mots. On associe souvent ce système d'écriture aux Égyptiens de l'Antiquité, mais d'autres peuples l'employaient, comme les Mayas. Le ...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Encyclopædia Universalis France
Égypte ancienne

Crédits : © Encyclopædia Universalis France

© Spectrum Colour Library/Heritage-Images
Temple de Ramsès II, Abou Simbel, Égypte

Le temple de Ramsès II, dédié à 2 dieux solaires, fut construit à Abou Simbel il y a près de 3 300 ans.

Crédits : © Spectrum Colour Library/Heritage-Images

© The Art Archive/Corbis
Tombe, Égypte ancienne

Cette tombe datant de l'Égypte ancienne est décorée de hiéroglyphes et de nombreuses peintures colorées. Ces ornements nous aident à savoir à quoi ressemblaient alors les Égyptiens.

Crédits : © The Art Archive/Corbis

© Bildarchiv Preussischer Kulturbesitz, Ägyptisches Museum, Staatliche Museen zu Berlin—Preussischer Kulturbesitz, Berlin; photograph, Jurgen Liepe
Buste de Néfertiti

Néfertiti régna sur l'Égypte de 1353 à 1336 av. J.-C. Ce buste de calcaire peint est exposé au Musée égyptien de Berlin.

Crédits : © Bildarchiv Preussischer Kulturbesitz, Ägyptisches Museum, Staatliche Museen zu Berlin—Preussischer Kulturbesitz, Berlin; photograph, Jurgen Liepe

© 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.
Les dieux égyptiens

Principales divinités de l'Égypte ancienne, avec leurs fonctions et leurs attributs distinctifs.

Crédits : © 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.

© W. Daran/ Time Life Pictures/ Getty
Égypte ancienne

Hatchepsout, l'une des rares reines d'Égypte à avoir été Pharaon. Elle contribua à la prospérité du royaume en restaurant le pouvoir central et en reconstruisant les sanctuaires dédiés à Amon. Metropolitan Museum of Art, New York.

Crédits : © W. Daran/ Time Life Pictures/ Getty

© The Granger Collection, New York
Hiéroglyphes

Des hiéroglyphes décoraient souvent les tombes de personnages importants dans l'Égypte ancienne. Celle de la reine Nefertari comportait des hiéroglyphes et la représentait jouant aux échecs.

Crédits : © The Granger Collection, New York

© Bridgeman Images
Nécessaire servant à l'écriture des hiéroglyphes

Étui destiné à ranger les roseaux servant à l'écriture des hiéroglyphes. Moyen Empire. Vers 2060-1786 av. J.-C. Beni-Hassan, Égypte.

Crédits : © Bridgeman Images

© 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.
La magie des hiéroglyphes

Dès l'Ancien Empire, les hiéroglyphes sculptés en bas relief et peints de couleurs vives sont ordonnés de façon à révéler des lignes directrices selon une rigueur géométrique (stèle de Néfertiabet à Gizeh). Au Nouvel Empire, la...

Crédits : © 2012 Encyclopædia Universalis France S.A.

+ sur internet

Pour citer l’article

« Champollion, Jean-François ». In Universalis Junior [en ligne]. Encyclopædia Universalis, consulté le . Disponible sur http://junior.universalis.fr/encyclopedie/champollion-jean-francois/

FR0252