FR2959

Briand, Aristide


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Aristide Briand fut un homme politique français du début du 20e siècle. Il dirigea le gouvernement à 11 reprises et fut plus de 20 fois ministre. En 1926, il reçut le prix Nobel de la paix pour son action en faveur d’un rapprochement entre la France et l’Allemagne.

Aristide Briand naît à Nantes le 28 mars 1862. Il fait des études de droit, puis s’installe comme avocat.

Militant socialiste, il est élu député de la Loire pour la première fois en 1902. Il devient rapidement, grâce à ses talents d’orateur, un personnage de premier plan à l’Assemblée nationale. En 1905, il participe à l’élaboration de la loi de séparation des Églises et de l’État. L’année suivante, il devient ministre de l’Instruction publique et des Cultes puis, en 1909, il est nommé président du Conseil.

Pendant la Première [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Document


  • Le pacte Briand-Kellogg (août 1928)
    Préoccupé de la sécurité internationale, Aristide Briand est partisan d’une réconciliation de la France avec l’Allemagne et, plus largement, d’une mise hors la loi de la guerre.

« Briand, Aristide » est également traité dans :

Guerre mondiale, Première

La Première Guerre mondiale dura de 1914 à 1918. On la surnomme la Grande Guerre. Le monde n’avait alors jamais connu une guerre aussi meurtrière et aussi étendue. La plupart des batailles se déroulèrent en Europe et ...  Lire l’article

République, Troisième

La Troisième République fut le régime politique de la France de 1870 à 1940. La guerre franco-allemande de 1870-1871, avec la capitulation de l’armée française, le 2 septembre 1870 à Sedan, marque la fin du second Em...  Lire l’article

séparation des Églises et de l'État

La loi de séparation des Églises et de l’État a été promulguée le 9 décembre 1905, sous la Troisième République. La République et les Églises En France, depuis le Moyen Âge, l’État et l’Église catholique sont étroite...  Lire l’article

Société des Nations

La Société des Nations (S.D.N.) fut créée le 6 janvier 1920, à Paris, dans le but de favoriser l’alliance entre les peuples et le maintien de la paix, au lendemain de la Première Guerre mondiale. La création de la S....  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Encyclopædia Universalis France
Grandes batailles de la Première Guerre mondiale

Crédits : © Encyclopædia Universalis France

© National Archives
Première Guerre mondiale, 1914-1918

Au mois d'août 1914, les peuples européens partent pour une guerre qu'ils imaginent non seulement « fraîche et joyeuse », mais courte : tout le monde est persuadé de pouvoir être de retour au foyer « avant la chute des premières...

Crédits : © National Archives

© Library of Congress, Washington, D.C.
Affiche de propagande, Première Guerre mondiale

Cette affiche encourageait les Britanniques à rejoindre les rangs de l'armée pendant la Première Guerre mondiale.

Crédits : © Library of Congress, Washington, D.C.

© The Granger Collection
Poilus lors de la Première Guerre mondiale

On appela « poilus » les soldats de la Première Guerre mondiale. Ils connurent de terribles souffrances dans les tranchées.

Crédits : © The Granger Collection

© 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.
Les premières offensives de la Première Guerre mondiale, 1914

En août 1914, conformément au plan Schlieffen, la première grande offensive allemande vise d'abord à annihiler les forces françaises. En violation de sa neutralité, la Belgique est envahie, et l'armée française, qui a concentré ses troupes...

Crédits : © 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.

© Hulton Archive/ Getty Images
Offensive de Champagne, 1915

Durant la Première Guerre mondiale, des soldats français blessés, dans une ferme, après l'offensive de Champagne de septembre 1915.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© Bettmann/Corbis
Aviation lors de la Première Guerre mondiale

L'aviation en était à ses débuts quand la Première Guerre mondiale éclata. Les combats aériens furent pourtant nombreux.

Crédits : © Bettmann/Corbis

© Hulton Archive/ Getty Images
Foch pendant la Première Guerre mondiale

Le général français Ferdinand Foch, commandant du groupe d'armées du Nord, lors des offensives d'Artois (1915) et de la bataille de la Somme (1916), décore, en 1916, des soldats belges, sous l'œil du roi belge Albert Ier.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.
Extension et enlisement de la Première Guerre mondiale, 1915-1916

Au printemps de 1915, une vaste offensive entraîne l'occupation par les Allemands des territoires polonais, lituanien et letton, tandis que les Austro-Hongrois reconquièrent la Galicie. Afin de soulager leur allié russe, également menacé par...

Crédits : © 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.

© Frank Hurley/ Three Lions/ Getty Images
Poste de secours, Première Guerre mondiale

Des blessés dans un poste de secours souterrain, près du front à Menin, en Belgique, en avril 1917.

Crédits : © Frank Hurley/ Three Lions/ Getty Images

© Hulton Archive/ Getty Images
Première Guerre mondiale

« Votre pays a besoin de vous » : lord Kitchener, ministre de la Guerre, appelle les Anglais à s’engager dans l’armée. Affiche de 1914.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.
La fin de la Première Guerre mondiale, 1917-1918

1917 est une année difficile pour les forces de l'Entente. En avril, le général Nivelle lance la grande offensive du Chemin des Dames. Son échec tragique entraîne des mutineries dans plusieurs régiments français. D'août à novembre, les...

Crédits : © 2005 Encyclopædia Universalis France S.A.

© Centre historique des Archives Nationales
Le 14 juillet, fête nationale

En 1880, le choix du 14 juillet comme jour de la fête nationale est une des décisions symboliques de la Troisième République, qui veut s'inscrire dans la tradition révolutionnaire.

Crédits : © Centre historique des Archives Nationales

© D.R.
Funérailles de Victor Hugo, 1885

Les funérailles de Victor Hugo, le 1er juin 1885, sont l'occasion pour la Troisième République d'honorer un de ses « grands hommes ». L'écrivain est inhumé au Panthéon qui, après avoir été transformé en église en 1818,...

Crédits : © D.R.

© Hulton Archive/ Getty Images
Société des Nations

La Société des Nations, créée au lendemain de la Première Guerre mondiale pour le maintien de la paix, tient sa première session, à Genève, en 1920.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

© The Image Bank
Société des nations, 1920

Le traité qui conclut la Première Guerre mondiale est signé à Versailles, le 28 juin 1919, dans la galerie des Glaces. Préparé par la conférence de la paix, qui réunit Clemenceau, Lloyd George, Orlando et Wilson, le traité de Versailles est...

Crédits : © The Image Bank

+ sur internet

FR2959