FR3924

ban

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le ban désigne, au Moyen Âge, un pouvoir de commandement militaire, judiciaire et économique, dont dispose le seigneur sur tous les habitants de la seigneurie.

Le seigneur a le droit de faire des règlements et des proclamations publiques, ou droit de ban, sur l’étendue de son domaine, d’où il a aussi le droit de bannir les criminels.

Dans le domaine économique, le seigneur s’attribue par un ban, dès le 11e siècle, le monopole d’installations telles que four, halle (qu’à l’origine il était seul à pouvoir faire construire), forge, pressoir, moulin à grain, moulin à huile, foulon. Il en résulte, pour les habitants de la seigneurie, l’obligation d’utiliser ces installations, dites banales, contre des redevances, souvent en nature : les banalités. En outre, le seigneur, avec le [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Pour aller plus loin :

Article lié

seigneurie

Au Moyen Âge et jusqu'à la Révolution française, une seigneurie désigne un ensemble de terres appartenant à un seigneur ou dépendant de son autorité. C'était le cadre de vie du plus grand nombre en Occident, puisque, ...  Lire l’article


Voir aussi

+ sur internet

Pour citer l’article

« ban ». In Universalis Junior [en ligne]. Encyclopædia Universalis, consulté le . Disponible sur http://junior.universalis.fr/encyclopedie/ban/

FR3924