FR3841

Aymé, Marcel

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Marcel Aymé fut un nouvelliste, romancier et dramaturge français du 20e siècle.

Marcel Aymé naît à Joigny (Yonne) le 29 mars 1902. Fils de maréchal-ferrant, orphelin de mère, c’est dans le milieu rural jurassien qu’il passe son enfance. Il interrompt ses études d’ingénieur ; à 21 ans, il « monte » à Paris, où il pratique divers métiers dont celui de journaliste. Son premier roman, Brûlebois (1926), est suivi de La Table-aux-Crevés (prix Renaudot, 1929). Évocation pleine d’humour d’un village imaginaire, La Jument verte (1933) le fait accéder à la notoriété d’écrivain.

L’œuvre de Marcel Aymé est abondante et se déploie sur 2 registres qui parfois s’entremêlent. Réaliste dans la description aiguë de la société française du milieu du 20e siècle, il explore tout [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Document


  • Les Contes du chat perché, de Marcel Aymé
    Les Contes du chat perché de Marcel Aymé renouent avec la fable, un des genres les plus anciens de la littérature. Les animaux s’y comportent à l’image des hommes.

« Aymé, Marcel » est également traité dans :

littérature de jeunesse

La littérature destinée aux enfants est appelée littérature de jeunesse. Elle comprend des contes, des fables, des poèmes et des romans. Des ouvrages de sciences et d’histoire, entre autres sujets, sont aussi écrits s...  Lire l’article

Sendak, Maurice

Maurice Sendak est un auteur et illustrateur américain pour enfants. Ses histoires mêlent souvent situations de la vie réelle et scènes imaginaires. Il est surtout connu pour son livre Max et les maximonstres, paru en...  Lire l’article

merveilleux

Le merveilleux constitue une tonalité ou un registre propre à certaines œuvres qui échappent au réel pour se situer dans le surnaturel, l’étrange, le féerique. Le mot vient du latin mirari (« s’étonner »). Il traduit...  Lire l’article

fable

Les fables sont des récits qui se terminent par une moralité. Souvent, elles mettent en scène des animaux qui parlent et agissent comme les hommes. Cela sert à mieux montrer la folie et la sagesse humaines. Par exempl...  Lire l’article


Voir aussi


Médias des articles liés


© Judie Anderson/EB Inc.
Le monde de la fable

Dans la célèbre fable des Trois Petits Cochons, le loup détruit la maison en paille d'un premier cochon, puis celle en bois d'un deuxième. Mais il échoue face à la troisième maison, en briques. La moralité de cette fable est qu'il faut...

Crédits : © Judie Anderson/EB Inc.

© James Keyser—Time Life Picture/Getty Images
Maurice Sendak

Maurice Sendak pose devant un agrandissement d'une de ses illustrations de Max et les maximonstres.

Crédits : © James Keyser—Time Life Picture/Getty Images

© Denis Poroy—AP/Wide World Photos
Salon du livre de Montreuil, Seine-Saint-Denis

Séance de dédicace au Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil.

Crédits : © Denis Poroy—AP/Wide World Photos

© Charlie Riedel/AP
Le Magicien d'Oz

Ces planches originales du Magicien d'Oz représentent les principaux personnages de cet ouvrage.

Crédits : © Charlie Riedel/AP

© D.R./ Editions L'Ecole des Loisirs
Max et les maximonstres, album de Maurice Sendak

Couverture de l'album de Maurice Sendak Max et les maximonstres (1963).

Crédits : © D.R./ Editions L'Ecole des Loisirs

© Hulton Archive/ Getty Images
La Belle et la Bête, film de Jean Cocteau

La Bête (Jean Marais) à genoux devant la Belle (Josette Day). Le réalisme magique qui caractérise La Belle et la Bête, de Jean Cocteau, est notamment dû au formidable travail de maquillage opéré sur Jean Marais.

Crédits : © Hulton Archive/ Getty Images

+ sur internet

Pour citer l’article

« Aymé, Marcel ». In Universalis Junior [en ligne]. Encyclopædia Universalis, consulté le . Disponible sur http://junior.universalis.fr/encyclopedie/ayme-marcel/

FR3841