FR2105

architecture de la Cité interdite, Pékin


La dynastie Ming (1368-1644) s’est fixée à Pékin (Beijing) en 1409. La construction du palais impérial avait été entreprise dès 1406. Diverses modifications ou reconstructions opérées au cours des siècles suivants n’ont pas vraiment modifié le plan primitif de la Cité interdite.

Celle-ci est protégée par une enceinte rectangulaire : de hauts murs de 960 mètres de longueur dans le sens sud-nord et de 750 mètres de longueur dans le sens est-ouest. Une porte monumentale est percée dans chaque côté. Les bâtiments officiels se trouvent au sud et les palais d’habitation de l’empereur au nord. À l’intérieur de l’enceinte, plusieurs cours entourées de pavillons se succèdent dans l’axe principal et selon une symétrie précise. Cet ensemble est entouré par un fossé rempli d’eau. Une série de [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

Document


  • Cité interdite au centre de Pékin
    La Cité interdite se trouve au centre de Pékin.

« architecture de la Cité interdite, Pékin » est également traité dans :

Cité interdite, Pékin

Située au cœur de Pékin (Beijing), la capitale de la Chine, la Cité interdite est un gigantesque ensemble architectural, qui servait de lieu de résidence à l’empereur. Elle abritait 90 palais et près de 1 000 bâtiment...  Lire l’article


Voir aussi


Médias de l’article lié


© Zhangyang/ Shutterstock.com
Cité interdite de Beijing, Chine

Les pavillons aux toits en pagode sont une image de l'architecture traditionnelle chinoise dans la Cité interdite, à Pékin.

Crédits : © Zhangyang/ Shutterstock.com

© Junjun/ Shutterstock
Cité interdite, Beijing

La Cité interdite, située à Beijing, fut le lieu de résidence de l'empereur de Chine pendant près de 5 siècles. C'est dans la salle de l'Harmonie suprême que se déroulaient les cérémonies importantes à l'occasion d'événements tels...

Crédits : © Junjun/ Shutterstock

+ sur internet

Pour citer l’article

« architecture de la Cité interdite, Pékin ». In Universalis Junior [en ligne]. Encyclopædia Universalis, consulté le . Disponible sur http://junior.universalis.fr/encyclopedie/architecture-de-la-cite-interdite-pekin/

FR2105