FR1000

Amour

L’Amour, le plus grand fleuve de l’Extrême-Orient russe, naît de la rencontre entre l’Argoun et la Chilka. Sur 1 800 kilomètres, il forme une frontière naturelle entre la Russie, au nord, et la Chine, au sud. Il traverse ensuite la Russie vers le nord-est sur environ 1 000 kilomètres jusqu’au détroit de Tartarie. Ce bras de l’océan Pacifique relie la mer du Japon à la mer d’Okhotsk.

Au nord, les principaux affluents de l’Amour sont la Zeïa, la Boureïa et l’Amgoun. Au sud, ce sont le Soungari et l’Oussouri, qui constitue une autre portion de la frontière entre la Russie et la Chine. Avec l’Amgoun, l’Amour s’écoule sur plus de 4 400 kilomètres.

Baptisé Heilong (« Dragon noir ») par les Chinois, l’Amour atteint son débit maximal en été, durant la saison des pluies. De [...]



Inscrivez-vous et accédez à cet article dans son intégralité ...

Essai 10 jours gratuit

« Amour » est également traité dans :

fleuve

Les fleuves sont des cours d’eau importants, qui se jettent dans la mer. Ils façonnent les terres qu’ils traversent en creusant des canyons et autres vallées. L’homme les utilise de multiples façons. Ils furent le be...  Lire l’article


Voir aussi


Média de l’article lié


© Kevin Horan—Stone
Transport fluvial

Les péniches, ou ici un pousseur et un train de barges, ne naviguent que sur les fleuves au cours calme.

Crédits : © Kevin Horan—Stone

+ sur internet

FR1000