Essai 10 jours gratuit

Vouloir, pouvoir, savoir : le projet d’Honoré de Balzac

Le grand projet de La Comédie humaine se nourrit de la pensée du 19e siècle. Honoré de Balzac emprunte aux sciences les plus diverses pour construire un système narratif qui vise à embrasser la société dans son entier.

Tels Faust ou Prométhée, selon les cas, Balzac et certains de ses personnages visent à connaître le secret de l'homme et du monde. Trois pôles balisent le champ de l'énergie humaine : vouloir, pouvoir, savoir. On peut laisser ici la parole au marchand de curiosités de La Peau de chagrin, qui propose un résumé exact d'une pensée centrale de La Comédie humaine : « Je vais vous révéler en peu de mots un grand mystère de la vie humaine. L'homme s'épuise par deux actes instinctivement accomplis qui tarissent [...]

Pour citer l'article : « Vouloir, pouvoir, savoir : le projet d’Honoré de Balzac », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/vouloir-pouvoir-savoir-le-projet-d-honore-de-balzac/

Ce document est lié à l'article roman philosophique