Essai 10 jours gratuit

Victor Hugo et le lyrisme

C'est à partir du romantisme que le lyrisme vient désigner l'activité poétique tout entière.

C'est chez Victor Hugo que le mouvement est le plus intéressant à observer. Le très jeune Hugo restreint encore la lyre à la poésie profane et l'oppose à la poésie sacrée dans La Lyre et la Harpe ; un peu plus tard, dans la Préface de Cromwell, il réserve encore le lyrisme aux premiers épanchements de l'humanité, pour proclamer son dépassement par l'épopée puis par le drame. Vient la maturité, et l'expansion du lyrisme s'impose ; dès 1831, annonçant plus de 20 ans à l'avance le lyrisme [...]

Pour citer l'article : « Victor Hugo et le lyrisme », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/victor-hugo-et-le-lyrisme/

Ce document est lié à l'article lyrisme