Essai 10 jours gratuit

Usines du mouvement moderne : grandes dates

Le mouvement moderne en architecture du début du 20e siècle veut rompre avec le néo-classicisme et l'éclectisme du 19e siècle. Il cherche à utiliser des matériaux nouveaux (acier, béton, verre), des plateaux libres (sans cloisonnement) et des volumes et des formes géométriques simples. Le mouvement moderne s'est illustré par des projets et des réalisations d'usines.

1901-1904 Cité industrielle, Tony Garnier (projet théorique). L'usine principale de la Cité industrielle, qui est aussi sa raison d'être, est une usine métallurgique, formée essentiellement de hauts-fourneaux. Elle est desservie par une gare ferroviaire et une gare d'eau, et les différents bâtiments sont séparés par des avenues plantées d'arbres en quinconce.

1909 Usine de turbines de l'Allgemeine Elektricitäts-Gessellschaft (A.E.G.), Berlin, Peter Behrens. Conseiller artistique de l'A.E.G. depuis 1907, Peter Behrens conçoit cette usine comme un [...]

Pour citer l'article : « Usines du mouvement moderne : grandes dates », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/usines-du-mouvement-moderne-grandes-dates/

Ce document est lié à l'article usine Fagus, architecture de Walter Gropius