Essai 10 jours gratuit

Une révolution de l’écrit

À partir du 1er siècle apr. J.-C., une évolution déterminante se produit à l'intérieur de l'Empire romain. Elle durera 3 siècles et aboutira à la substitution du codex au volumen. Jusqu'alors, dans le bassin méditerranéen, le livre était ordinairement copié sur un rouleau de papyrus, le volumen, dont l'origine est presque contemporaine de l'apparition de l'écriture en Égypte. Le codex, lui, est formé par l'assemblage de feuilles pliées en deux, groupées en cahiers reliés par une couture.

La disparition quasi totale des collections de volumen soigneusement conservés durant l'Antiquité peut apparaître comme la conséquence des Grandes Invasions. Mais elle s'explique aussi par la fragilité du papyrus et résulte avant tout d'une révolution technique : le remplacement du volumen par le codex et la substitution au papyrus du parchemin. À l'opposé des milieux païens, les chrétiens préférèrent ces nouveaux types de livres, plus résistants et d'un maniement plus facile.

Désormais, la culture livresque en Occident se trouve concentrée [...]

Pour citer l'article : « Une révolution de l’écrit », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/une-revolution-de-l-ecrit/

Ce document est lié à l'article bibliothèque