Essai 10 jours gratuit

Résistance : les Francs-tireurs et partisans

L'image d'une France combattante unie dans un seul mouvement de résistance dirigé par le général de Gaulle tend à masquer la réelle diversité des ancrages sociaux et des formes organisées qu'elle prend. Parmi ces nombreux mouvements de résistance figurent les Francs-tireurs et partisans (F.T.P.), constitués majoritairement de communistes et agissant surtout en zone occupée.

 

Les Francs-tireurs et partisans (F.T.P.) sont une organisation armée de résistance à l'occupation allemande de la France. Ils sont créés par le Front national, l’organisme clandestin du Parti communiste français, en zone occupée à partir de juin 1941. Ces maquisards conservent jusqu'à la fin de la guerre une indépendance de fait, même lorsqu'ils sont intégrés dans les Forces françaises de l'intérieur (F.F.I.) à la fin de 1943.

Leur action est efficace politiquement, au début, car en multipliant les actes de sabotages et l’élimination [...]

Pour citer l'article : « Résistance : les Francs-tireurs et partisans », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/resistance-les-francs-tireurs-et-partisans/

Ce document est lié à l'article Résistance