Essai 10 jours gratuit

Prouns, œuvres de Lazar Lissitzky

Lazar, dit El, Lissitzky rejoint les rangs des opposants à la peinture de chevalet, pratique jugée bourgeoise et individualiste. Il réalise alors des œuvres interdisciplinaires appelées prouns : il entreprend de repenser l'architecture, l'urbanisme et le design à partir des expériences spatiales de la peinture abstraite.

El Lissitzky assimile les théories de Casimir Malévitch, qui ont supprimé la perspective illusionniste de la Renaissance, et la perception fixe, frontale et limitée de l'espace. Cherchant à étendre cette idée à l'architecture, Lissitzky introduit dans l'espace blanc du suprématisme des volumes dessinés en axonométrie (technique de projection géométrique où les lignes de fuite restent parallèles). À ces compositions, d'abord peintes sur toile, il donne à la fin de 1920 le nom de prouns (« projets pour l'affirmation du [...]

Pour citer l'article : « Prouns, œuvres de Lazar Lissitzky », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/prouns-oeuvres-de-lazar-lissitzky/

Ce document est lié à l'article Lissitzky, El