Essai 10 jours gratuit

Pierre de Coubertin et la « paix universelle »

Pierre de Coubertin convoqua pour le 25 novembre 1892 une conférence à la Sorbonne, à Paris, sur le thème des « exercices physiques dans le monde moderne ». Il y exposa pour la première fois sa grande idée : faire renaître les jeux Olympiques. Dans son discours de clôture, cet humaniste évoque une « paix universelle » permise par la confrontation sportive.

Pierre de Coubertin clôt la conférence de la Sorbonne par un long discours. Il conclut son intervention par une exhortation pacifiste : « Il y a des gens que vous traitez d’utopistes lorsqu’ils vous parlent de la disparition de la guerre, et vous n’avez pas tout à fait tort ; mais il y en d’autres qui croient à la diminution progressive des chances de guerre, et je ne vois pas là d’utopie. Il est évident que le télégraphe, les chemins de fer, le téléphone, la recherche passionnée de la science, les congrès, les expositions ont plus fait pour la paix que tous les traités et toutes les [...]

Pour citer l'article : « Pierre de Coubertin et la « paix universelle » », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/pierre-de-coubertin-et-la-paix-universelle/

Ce document est lié à l'article Coubertin, Pierre de