1095

Essai 10 jours gratuit

Origines de l’élevage

Les hommes ont commencé de capturer, d’apprivoiser et d’élever des animaux il y a des millénaires.

À force d’être soumis aux conditions de vie en élevage, génération après génération, certains animaux se sont transformés en animaux dits domestiques, bien différents de leurs ancêtres sauvages. Le loup aurait ainsi été transformé en chien il y a 16 000 ans. Plusieurs espèces animales, très importantes pour l’humanité aujourd’hui, furent domestiquées il y a plusieurs milliers d’années, dans les régions d’origine de l’agriculture : le bœuf, le porc, le mouton, la chèvre, la poule, le dindon, le canard, le lama, l’alpaga. Puis, au fur et à mesure que les agriculteurs ont progressé à travers le monde, ils ont domestiqué de nouvelles espèces : cheval, âne, dromadaire, chameau, zébu, buffle, yack, renne, pintade, lapin…

Mais la plupart des espèces animales ne se prêtent pas à la domestication : même après plusieurs générations d’élevage, les animaux restent quasi identiques à leurs congénères sauvages. Il en va ainsi pour l’hyène, la gazelle, l’antilope, le pélican, le héron.

 

Pour citer l'article : « Origines de l’élevage », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/origines-de-l-elevage/

Ce document est lié à l'article élevage