1685

Essai 10 jours gratuit

Le rôle des femmes dans la Grande Guerre

Confrontés à une guerre totale qui exige d'énormes efforts, les gouvernements d'Europe organisent une économie de guerre dès la fin de 1914. Pour remplacer les hommes partis au front, on fait appel à la main-d'œuvre féminine.

En 1914, les femmes (mais également les enfants et les prisonniers) ont dû remplacer dans les usines les hommes partis au front. L'organisation de la production et du ravitaillement devient une priorité nationale pour les gouvernements européens en guerre.

En France, en 1917, 40 % de la main-d'œuvre industrielle est féminine. Les femmes suivent la reconversion rapide de l'appareil industriel : du textile, elles passent à des secteurs qui leur étaient inconnus, comme la chimie, la construction automobile, aéronautique ou bien encore l'armement. Il faut aussi rappeler le rôle des femmes sur le front, surtout en tant qu'infirmières : en 1918, le Service militaire de santé employait 100 000 femmes, dont 70 000 bénévoles.

D'une certaine façon, la Première Guerre mondiale a pu jouer un rôle émancipateur pour les femmes. Ayant pris une place plus importante dans la société, elles obtiennent le droit de vote en 1918 en Allemagne et au Royaume-Uni. En revanche, l'activité des femmes dans l'industrie retombe immédiatement après la guerre, qui n'a pas eu, au final, d'impact sur leur intégration économique et ne leur a pas permis de sortir du foyer.

Pour citer l'article : « Le rôle des femmes dans la Grande Guerre », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/le-role-des-femmes-dans-la-grande-guerre/

Ce document est lié à l'article Première Guerre mondiale : une guerre totale