Essai 10 jours gratuit

Le Lion et le Moucheron, fable de Jean de La Fontaine

Pour la fable de La Fontaine Le Lion et le Moucheron, le modèle de départ est une nouvelle fois Ésope. Clairement distinguée à la fin du texte, la moralité tire la leçon du récit qui vient d'être fait.

«Va-t-en, chétif insecte, excrément de la terre ! »

C'est en ces mots que le Lion

Parlait un jour au moucheron.

L'autre lui déclara la guerre.

« Penses-tu, lui dit-il, que ton titre de roi

Me fasse peur, ni me soucie ?

Un bœuf est plus puissant que toi,

Je le mène à ma fantaisie. »

À peine il achevait ces mots,

Que lui-même il sonna la charge,

Fut le trompette et le héros.

Dans l'abord il se met au large ;

Puis prend son temps, fond sur le cou

Du lion, qu'il rend presque fou.

Le quadrupède écume, et son [...]

Source : Jean de La Fontaine, Fables, livre II, fable 9

Pour citer l'article : « Le Lion et le Moucheron, fable de Jean de La Fontaine », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/le-lion-et-le-moucheron-fable-de-jean-de-la-fontaine/

Ce document est lié à l'article fable