Essai 10 jours gratuit

Le jdanovisme ou le contrôle de la culture en Union soviétique

Andreï Jdanov, proche collaborateur de Staline, chargé du domaine culturel, fixe, sous leur forme la plus extrême, un certain nombre de principes de la politique culturelle du Parti communiste pendant la période stalinienne. Cette doctrine, dans l'après-guerre, a reçu le nom de jdanovisme. Celle-ci subordonne la production artistique et intellectuelle à l'autorité du parti.

Le parti étant le représentant du peuple, les dirigeants sont l'expression du parti : ainsi leurs exigences sont données comme étant celles du peuple. La littérature doit jouer un rôle éducatif, elle doit exalter le travail des Soviétiques et leurs qualités morales, elle doit éclairer leur avenir : elle doit servir le peuple, et donc son parti. Le rôle du parti et de l'État est de faire preuve de vigilance pour empêcher les écrivains qui ne respectent pas ces règles de « pervertir » le peuple et la jeunesse. Tout art ne répondant pas aux canons [...]

Pour citer l'article : « Le jdanovisme ou le contrôle de la culture en Union soviétique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/le-jdanovisme-ou-le-controle-de-la-culture-en-union-sovietique/

Ce document est lié à l'article totalitarisme