Essai 10 jours gratuit

Le bocage, entre modernisation agricole et écologie

Au moment de sa constitution, le bocage avait aux yeux des paysans des avantages irremplaçables (appropriation visible des terres, parcage du bétail…). Mais beaucoup sont devenus des inconvénients avec la modernisation de l’agriculture. Pourtant, le bocage a toujours joué un rôle écologique important.

Le bocage, qui se caractérise par la présence de haies délimitant les parcelles, ne facilite pas la modernisation de l'agriculture. Les chemins creux et les talus gênent l'emploi des grosses machines, telles les presses à fourrage et les moissonneuses-batteuses, et du tracteur. Pour le paysan, les longs déplacements dans les chemins sont une perte de temps. L'entretien des haies, le nettoyage des parcelles, l'émondage des arbres demandent trop d’entretien et de main-d'œuvre agricole. Enfin, le bocage impose une perte de terrain importante par la largeur des haies et des chemins.

Le bocage apparaît donc souvent comme une contrainte [...]

Pour citer l'article : « Le bocage, entre modernisation agricole et écologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/le-bocage-entre-modernisation-agricole-et-ecologie/

Ce document est lié à l'article paysage rural