1318

Essai 10 jours gratuit

Le 18e siècle et la bataille pour la liberté d’expression

Jusqu'au 18e siècle, la censure permet d'interdire, avant même qu'il paraisse, un texte suspecté de s'en prendre aux principes de l'autorité, qu'elle soit politique ou religieuse. Avec la Révolution française, on cherche à mettre fin à cette situation. C'est le début d'un long combat pour la liberté d'expression.

Les révolutionnaires étaient très fortement attachés au principe de la liberté de la presse. Dès l'origine, le principe même de la censure préventive fut mis en cause. L'article 19 de la Déclaration des droits de l'homme spécifie que : « La libre communication de la pensée et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme. Tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas prévus par la loi. » Cependant, la Révolution ne réussit pas à faire appliquer ces principes. Ils ne trouveront leur accomplissement que sous la Troisième République, par la loi du 29 juillet 1881.

Pour citer l'article : « Le 18e siècle et la bataille pour la liberté d’expression », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/le-18e-siecle-et-la-bataille-pour-la-liberte-d-expression/

Ce document est lié à l'article livre