Essai 10 jours gratuit

La vogue des marathons de masse

Désormais, le marathon n’est pas réservé aux sportifs d’élite. Les grands marathons urbains réunissent des milliers d’amateurs, passionnés de course à pied et désireux de se surpasser. L’engouement pour ce type d’épreuve remonte aux années 1970.

Au début des années 1970, le jogging est en plein essor aux États-Unis. En 1972, l’Américain Frank Shorter remporte le marathon des jeux Olympiques de Munich. Shorter critique l'autoritarisme des Fédérations d'athlétisme et trouve les courses sur piste monotones. Il devient un spécialiste des courses sur route, et son succès olympique connaît un grand retentissement aux États-Unis.

À partir de ce moment, le marathon amorce une mutation qui va bouleverser l'approche de cette épreuve dans les décennies suivantes. Le marathon de New York vient de naître dans la discrétion en [...]

Pour citer l'article : « La vogue des marathons de masse », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/la-vogue-des-marathons-de-masse/

Ce document est lié à l'article marathon