Essai 10 jours gratuit

La preuve paléomagnétique de la dérive des continents

Dans les années 1940 et 1950, des chercheurs britanniques dirigés par Stanley Keith Runcord proposent de définir les positions du paléo-pôle Nord magnétique pour diverses époques géologiques et dans différentes régions. C'était le début d'une découverte majeure.

Avec son équipe, Runcorn établit au milieu des années 1950 que « le pôle Nord se trouvait au milieu du Pacifique, vers Hawaii, puis qu'il a migré vers l'ouest pour atteindre le continent asiatique, au sud du Japon, vers la fin de l'ère primaire et qu'il a alors remonté à travers la Sibérie… », vers sa position actuelle. Ce cheminement du pôle Nord,  fondé sur l'étude de roches volcaniques en Europe du Nord, fait  l'objet d'une première publication de Runcorn en 1955. Il synthétisera l'ensemble de ses travaux [...]

Pour citer l'article : « La preuve paléomagnétique de la dérive des continents », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/la-preuve-paleomagnetique-de-la-derive-des-continents/

Ce document est lié à l'article paléomagnétisme