Essai 10 jours gratuit

La Nouvelle Héloïse, de Jean-Jacques Rousseau : un roman épistolaire

Jean-Jacques Rousseau condamne volontiers le genre du roman, tout comme le théâtre. Pourtant, en dépeignant la petite société de La Nouvelle Héloïse, il crée une œuvre qui sera un vrai best-seller de son temps.

Le roman adopte la forme épistolaire, lancée par les Lettres persanes de Montesquieu et Clarisse Harlowe de Richardson. En contact direct avec la nature, les deux amants sont les habitants d'un pays de Vaud décentré par rapport aux grands axes culturels européens. Le sous-titre du roman précise : Lettres de deux amants habitants d'une petite ville au pied des Alpes, recueillies et publiées par Jean-Jacques Rousseau.

Ces lettres sont regroupées en 6 parties. Les 3 premières suivent les bonheurs et les crises de la liaison entre Julie et Saint-Preux, jusqu'à la séparation et au mariage de Julie avec [...]

Pour citer l'article : « La Nouvelle Héloïse, de Jean-Jacques Rousseau : un roman épistolaire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/la-nouvelle-heloise-de-jean-jacques-rousseau-un-roman-epistolaire/

Ce document est lié à l'article Rousseau, Jean-Jacques