Essai 10 jours gratuit

La mission « civilisatrice » des Européens

Outre les intérêts économiques et politiques qu’elle tire de la colonisation, l’Europe entend imposer ses valeurs et son savoir à des populations qu’elle juge moins avancées.

L’historien français Ernest Renan : « La nature a fait une race d'ouvriers. C'est la race chinoise d'une dextérité de main merveilleuse, sans presque aucun sentiment d'honneur ; gouvernez-la avec justice […], elle sera satisfaite ; une race de travailleurs de la terre, c'est le Nègre : soyez pour lui bon et humain, et tout sera dans l'ordre ; une race de maîtres et de soldats, c'est la race européenne. Que chacun fasse ce pour quoi il est fait et tout ira bien » (La Réforme intellectuelle et morale, 1871)

Le roi des Belges Léopold [...]

Source : Ernest Renan, La Réforme intellectuelle et morale, 1871 (extrait) ; Discours d'ouverture de la conférence de géographie de Bruxelles, prononcé par Léopold II, en 1876 (extrait) ; Discours Jules Ferry prononcé devant la Chambre des députés, le 28 juillet 1885 ; C. R. Jouve, Leçons d’histoire et de civilisation, 1893 (extrait)

Pour citer l'article : « La mission « civilisatrice » des Européens », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/la-mission-civilisatrice-des-europeens/

Ce document est lié à l'article second système colonial