1322

Essai 10 jours gratuit

La guerre de Six Jours

Du 5 au 10 juin 1967 a lieu la guerre dite « de Six Jours », qui oppose l'État d'Israël à 3 de ses voisins (Égypte, Jordanie, Syrie).

Israël, s'estimant menacé, en particulier par l'Égypte de Gamal Abdel-Nasser et par la nouvelle Organisation de libération de la Palestine (O.L.P.) de Yasser Arafat, créée en 1964, déclenche une attaque préventive.

L'aviation égyptienne est détruite au sol. Israël annexe la Cisjordanie, la partie arabe de Jérusalem, le plateau syrien du Golan, Gaza et le Sinaï (et ses gisements pétrolifères) jusqu'au canal de Suez. Un million d'Arabes passent sous son administration, tandis que la superficie de l'État d'Israël passe de 21 000 à 102 000 kilomètres carrés.

La politique israélienne pendant la guerre de Six Jours est fermement condamnée par les pays socialistes et les pays du Tiers Monde, qui rompent pour la plupart leurs relations diplomatiques avec Israël, ainsi que par la France du général de Gaulle. La résolution 242 du Conseil de sécurité des Nations unies ordonne à Israël de restituer les territoires occupés, ce qui n’est fait que pour partie. Les relations israélo-arabes vont dorénavant se focaliser sur ce point.

Pour citer l'article : « La guerre de Six Jours », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/la-guerre-de-six-jours/

Ce document est lié à l'article guerres israélo-arabes