Essai 10 jours gratuit

La chute du royaume de Grenade

À la fin du 15e siècle, les musulmans ne règnent plus en Espagne que sur le royaume de Grenade, qui est vassal de la Castille. La chute de Grenade en 1492 marque l’achèvement de la Reconquista et de l’unification de l’Espagne.

Le 2 janvier 1492, Boabdil, le dernier souverain de la dynastie nasride, remet la ville de Grenade aux Rois Catholiques, Isabelle de Castille et Ferdinand d'Aragon. En échange, il obtient un traité de capitulation qui garantit les droits des habitants : ceux-ci peuvent rester en conservant leur religion, leurs autorités juridico-religieuses, leurs biens et même leurs armes (sauf les armes à feu). Boabdil s'enfuit en cachette et reçoit des seigneuries en territoire chrétien.

Au milieu du 15e siècle, l'émir nasride a mené une active politique militaire de frontière contre les chrétiens, en profitant [...]

Pour citer l'article : « La chute du royaume de Grenade », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/la-chute-du-royaume-de-grenade/

Ce document est lié à l'article Reconquista