1357

Essai 10 jours gratuit

L’urbanisation des villes africaines

L'urbanisation des villes africaines, désormais très forte mais aussi très inégale sur le continent, dépend en grande partie des différentes étapes de leur formation. Les villes africaines peuvent être regroupées en 3 ensembles, selon leurs origines et leur croissance.

Tout d’abord, les villes africaines les plus anciennes sont celles du Maghreb : Fès ou Marrakech au Maroc, Carthage en Tunisie, Le Caire (la première agglomération africaine) ou Alexandrie en Égypte. Très marquées par l'héritage arabo-musulman, elles s'organisent autour de la vieille ville, la médina, où 2 bâtiments publics se distinguent : la mosquée et le bazar (souk). Avec la colonisation, une ville moderne, « européenne », s'est ajoutée à la médina. Les populations les plus pauvres, venues de la campagne, s'installent à la périphérie, dans des bidonvilles. Il existe donc une forte ségrégation sociale dans les villes d’Afrique du Nord.

 

Ensuite, les villes sud-africaines sont très originales : relativement anciennes, elles sont souvent d'origine industrielle. En 1886, la découverte de gisements d'or a entraîné la naissance et le développement rapide de Johannesburg. De plus, les villes sud-africaines sont fondées sur une ségrégation raciale : les Blancs ont construit leurs propres villes et ont décidé de séparer leurs résidences de celles des Noirs. C'est ainsi qu’ont été créées les townships, vastes lotissements noirs rejetés en périphérie. Le centre des villes, quant à lui, rappelle, avec ses gratte-ciel, les villes d'Amérique du Nord.

 

Enfin, les grandes villes d'Afrique de l'Ouest, plus récentes, sont presque toutes des créations coloniales. Avant la colonisation, les villes étaient essentiellement des centres de commerce entre l'Afrique noire et le monde arabe. À leur arrivée, les colonisateurs ont créé d'autres villes pour contrôler le territoire depuis le littoral et exporter la production vers les métropoles. Ce sont donc presque toutes des ports : Dakar, Abidjan, Accra, Luanda, Cotonou ou Lagos (la plus peuplée de l’Afrique sub-saharienne)…



Pour citer l'article : « L’urbanisation des villes africaines », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/l-urbanisation-des-villes-africaines/

Ce document est lié à l'article urbanisation