Essai 10 jours gratuit

L’industrie textile, laboratoire du machinisme

La révolution industrielle du 18e siècle est généralement associée à l’invention de la machine à vapeur et aux débuts de la mécanisation dans les grandes filatures de coton britanniques.

Au 18e siècle, l’industrie textile occupe déjà une place prépondérante en Europe, avec le développement de vastes et puissantes manufactures. Sa mécanisation accélérée en fera la première industrie moderne, ce qui va bouleverser l’organisation du travail et transformer l’artisan en ouvrier.

Le développement, en Grande-Bretagne, de l’industrie du coton, la nouvelle fibre importée des Indes qui a supplanté la laine, entraîne une série d’innovations. En 1765, James Hargreaves met au point le premier métier mécanique à [...]

Pour citer l'article : « L’industrie textile, laboratoire du machinisme », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/l-industrie-textile-laboratoire-du-machinisme/

Ce document est lié à l'article révolution industrielle