Essai 10 jours gratuit

L’État et le parti gaulliste

La conception gaulliste de l’État est exprimée dans la Constitution de 1958. Celle-ci juxtapose 2 principes contradictoires : le président de la République dispose réellement des pouvoirs principaux (on parle de primauté du Président) ; le maintien du régime parlementaire (le gouvernement peut-être renversé par le Parlement).

Le président de la République

La pratique mise en œuvre par le général de Gaulle privilégie le pouvoir présidentiel exercé de manière autoritaire, la démocratie directe (référendum) et le style quasi monarchique des interventions de De Gaulle (discours, interventions à la radio, à la télévision…). La modification de la Constitution en 1962, institue l’élection du chef de l'État au suffrage universel direct, et non plus par le collège (un groupe) de notables instauré en 1958. Cela couronne, en lui donnant tout son sens, [...]

Pour citer l'article : « L’État et le parti gaulliste », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/l-etat-et-le-parti-gaulliste/

Ce document est lié à l'article gaullisme