Essai 10 jours gratuit

L’Éducation sentimentale, de Gustave Flaubert (extrait)

Le réalisme est d'abord un art du regard. C'est pourquoi il fait une place de choix à la description. Dans le roman de Gustave Flaubert L'Éducation sentimentale, celle-ci vient souvent suspendre la narration et marquer un moment singulier dans l'histoire des personnages, comme ici lors d'une promenade dans la forêt de Fontainebleau.

Ils se croyaient loin des autres, bien seuls. Mais tout à coup passait un garde-chasse avec son fusil, ou une bande de femmes en haillons, traînant sur leur dos de longues bourrées.
Quand la voiture s’arrêtait, il se faisait un silence universel ; seulement, on entendait le souffle du cheval dans les brancards, avec un cri d’oiseau très faible, répété.
La lumière, à de certaines places éclairant la lisière du bois, laissait les fonds dans l’ombre ; ou bien, atténuée sur les premiers plans par une sorte de crépuscule, elle étalait dans les lointains des vapeurs violettes, [...]

Source : Gustave Flaubert, L’Éducation sentimentale, 1869 (extrait)

Pour citer l'article : « L’Éducation sentimentale, de Gustave Flaubert (extrait) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/l-education-sentimentale-de-gustave-flaubert-extrait/

Ce document est lié à l'article réalisme