Essai 10 jours gratuit

L’Argent, d’Émile Zola (extrait) : décrire la foule

Comme son titre le souligne, l'argent est le véritable héros du roman d'Émile Zola, publié en 1891. C'est lui qui règle la vie des différents personnages et donne sa fièvre à la ville. Dans sa description de la Bourse de Paris, le romancier tente de représenter ce mouvement perpétuel.

Un instant, il resta frémissant, au bord du trottoir. C'était l'heure active où la vie de Paris semble affluer sur cette place centrale, entre la rue Montmartre et la rue Richelieu, les deux artères engorgées qui charrient la foule. Des quatre carrefours, ouverts aux quatre angles de la place, des flots ininterrompus de voitures coulaient, sillonnant le pavé, au milieu des remous d'une cohue de piétons. Sans arrêt, les deux files de fiacres de la station, le long des grilles, se rompaient et se reformaient ; tandis que, sur la rue Vivienne, les victorias des remisiers s'allongeaient en un rang pressé, que dominaient les cochers, guides en main, [...]

Source : Émile Zola, L’Argent, 1891 (extrait)

Pour citer l'article : « L’Argent, d’Émile Zola (extrait) : décrire la foule », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/l-argent-d-emile-zola-extrait-decrire-la-foule/

Ce document est lié à l'article description