Essai 10 jours gratuit

L’appel du 18 juin 1940

Le 18 juin 1940, le général de Gaulle lance, depuis Londres où il s’est réfugié, un appel à la Résistance sur les ondes de la B.B.C. Il refuse la signature de l'armistice par la France et appelle à continuer la lutte. Cet appel (qui n’a pas été enregistré) est le symbole de la Résistance et l’acte fondateur de la France libre.

« Les chefs qui, depuis de nombreuses années, sont à la tête des armées françaises, ont formé un gouvernement.

Ce gouvernement, alléguant la défaite de nos armées, s'est mis en rapport avec l'ennemi pour cesser le combat.
Certes, nous avons été, nous sommes, submergés par la force mécanique, terrestre et aérienne, de l'ennemi.
Infiniment plus que leur nombre, ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui nous font reculer. Ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui ont surpris nos chefs au point de les amener là où ils en [...]

Source : discours du général de Gaulle, prononcé à la radio de Londres le 18 juin 1940

Pour citer l'article : « L’appel du 18 juin 1940 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/l-appel-du-18-juin-1940/

Ce document est lié à l'article Résistance