1193

Essai 10 jours gratuit

Frederick Soddy

Frederick Soddy est un chimiste britannique de la fin du 19e siècle et de la première moitié du 20e siècle, connu pour ses recherches sur l'origine et la nature des isotopes.

Frederick Soddy est né à Eastbourne et mort à Brighton (Angleterre). Après des études à Oxford, Soddy part pour le Canada. Il travaille à Montréal avec Ernest Rutherford, qui étudie les propriétés radioactives de l'uranium, du thorium et du radium. Le premier résultat de leur collaboration est la théorie de la désintégration atomique : ils suggèrent que chaque atome radioactif se brise en formant un autre élément et en émettant une particule intra-atomique. Soddy reprend le vieux terme alchimique « transmutation » pour désigner ce phénomène.

Soddy et Rutherford proposent l'existence de deux séries radioactives, l'une commençant avec l'uranium et se terminant avec le plomb, la seconde partant du thorium et aboutissant également au plomb ; ils sont parmi les premiers à calculer la très grande quantité d'énergie associée aux transformations radioactives. Soddy retourne en Angleterre en 1903 et travaille à Londres avec Ramsay ; ils montrent que l'hélium se forme dans la décomposition radioactive du radium. Soddy est nommé en 1904 professeur à l'université de Glasgow, puis en 1919 à Aberdeen. Il devient ensuite professeur à l'université d'Oxford, où il prend sa retraite en 1936.



Pour citer l'article : « Frederick Soddy », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/frederick-soddy/

Ce document est lié à l'article isotope