1096

Essai 10 jours gratuit

Consommation de viandes

L’augmentation du nombre d’animaux sur la planète provient en grande partie de l’accroissement de la consommation de viandes, lui-même dû à la croissance de la population humaine et à la hausse de la consommation de viande par personne.

 

À l’échelle du monde, la consommation de viande est passée de 23 kilogrammes par personne et par an en 1960 à environ 40 kilogrammes par personne et par an aujourd’hui.

Sur ces 40 kilogrammes, la viande de porc est la plus consommée (15 kilogrammes par personne et par an). Puis viennent la viande de volailles (13 kilogrammes par personne et par an), la viande de bovins (10 kilogrammes par personne et par an) et la viande d’ovins ou de caprins (2 kilogrammes par personne et par an).

Mais la consommation de viandes est très inégale selon les pays. Dans les 50 pays les plus pauvres du monde, elle est seulement de 10 kilogrammes par personne et par an, alors qu’elle dépasse 80 kilogrammes par personne et par an dans les pays développés, et même 120 kilogrammes par personne et par an aux États-Unis. Toutefois, la consommation de viandes n’est pas seulement liée au revenu, elle dépend aussi de facteurs culturels. Par exemple, au Japon, qui est un pays riche, la consommation de viande est d’environ 45 kilogrammes par personne et par an, ce qui est relativement faible. Le régime alimentaire japonais est plutôt riche en poissons et en soja.



Pour citer l'article : « Consommation de viandes », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/consommation-de-viandes/

Ce document est lié à l'article élevage