Essai 10 jours gratuit

Communiqué final de la conférence de Bandung (extrait)

Vingt-neuf pays d'Afrique et d'Asie se réunissent du 18 au 24 avril 1955 à Bandung pour affirmer leur émergence sur la scène internationale et leur politique de non-alignement. Dans le communiqué final de la conférence, ils expriment leur volonté de coopération économique, culturelle et politique, leur rejet du colonialisme et ils énoncent les principes qui devront régir leurs relations fondées sur la coexistence pacifique.

… La Conférence afro-asiatique a discuté des problèmes des peuples dépendants et du colonialisme et des maux résultant de la soumission des peuples à l’assujettissement de l’étranger, à leur domination et à leur exploitation par ce dernier. La Conférence est d’accord :

  1. Pour déclarer que le colonialisme dans toutes ses manifestations, est un mal auquel il doit être mis fin rapidement ;
  2. Pour déclarer que la question des peuples soumis à l’assujettissement de l’étranger, à sa domination et à son [...]

    Source : Nouvel Ordre international et non-alignement, Édition du monde arabe, Bagdad, 1982 (extrait)

    Pour citer l'article : « Communiqué final de la conférence de Bandung (extrait) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://junior.universalis.fr/document/communique-final-de-la-conference-de-bandung-extrait/

    Ce document est lié à l'article conférence de Bandung